Féminines / OL - Ryazan

Jean-Luc Vasseur : « Nous devons être au niveau tout le temps »

Publié le 24 septembre 2019 à 16:33:00
Jean-Luc Vasseur : « Nous devons être au niveau tout le temps »
A la veille du match retour de seizièmes de finale de l'UEFA Women's Champions League face à Ryazan, Jean-Luc Vasseur et Sarah Bouhaddi se sont présentés en conférence de presse. Les propos sont à retrouver en intégralité sur OLTV et OL PLAY.

La manche retour face à Ryazan

« J’attends que mes joueuses continuent de travailler. Le match aller a été sérieux et abouti. Je veux que le retour le soit aussi. J’ai besoin de tout mon effectif et que celui-ci soit dans une forme optimale. »

 

Rester concentrés

« A l’OL, vous êtes en alerte permanente. Il ne faut jamais se relâcher. Demain, les filles seront concentrées. La difficulté fait partie de notre quotidien. Une fois que les filles sont sur le terrain, elles veulent jouer et tout donner. Je ne suis pas venu à l’OL pour être dans le confort. Le match contre Paris était difficile, même si je n’ai pas l’impression que l’on ait été beaucoup mis en danger. En Women's Champions League, il y a de bonnes équipes qui progressent. Il faut être attentif. »

 

Sa gestion de l’effectif

« Celles qui jouent moins en septembre joueront peut-être plus en mars. Nous devons être au niveau tout le temps. Rien n’est acquis. Demain, nous aurons une belle équipe qui fera le nécessaire pour gagner. Il ne faut pas dépendre de quelques joueuses. Il faut un effectif le mieux préparé possible pour être le plus performant. C’est à moi de trouver les bonnes personnes au bon moment et de rester dans une bonne dynamique. »

 

 

$name

 

Le match contre Ryazan

« Le match de demain sera aussi important que l’aller. Nous avons encore beaucoup de choses à travailler. On l’a vu contre paris. Quand tu signes à l’OL, tu sais que tu peux aller au bout de la compétition. Les nouvelles joueuses savent qu’on a déjà gagné la Women's Champions League et qu’on veut réitérer. Le premier tour nous permet de mettre en place notre projet de jeu pour la suite. »

 

Le travail au quotidien

« Je travaille toute la semaine afin d’être en forme pour le match. Je donne tout pour être titulaire. Il n’y a aucune volonté de se relâcher. Le coach demande du mouvement et des relances courtes. Il faut s’approprier ce qu'il demande et que cela devienne un automatisme. »

 


 

banner_billetterie_article

 

 


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte