Masculins / Conférence de presse

Sylvinho : « Je construis une mentalité de groupe »

Publié le 11 septembre 2019 à 16:49:00
Sylvinho : « Je construis une mentalité de groupe »
Après la trêve internationale et à deux jours de la reprise du championnat face à Amiens (20h45), le coach Sylvinho s'est exprimé face aux médias.

Les blessures

« Pour Jason (Denayer), ça ne paraît pas être une lésion sérieuse, il faudra attendre. Le docteur le voit dans l’après-midi, il faudra être patients pour en savoir plus. J’ai plusieurs options pour désigner mon capitaine s'il n'est pas là. Léo (Dubois) en est une, par exemple. Il a joué en sélection hier donc je ne sais pas s’il jouera contre Amiens. On verra. Quant à Houssem (Aouar), il s’est entraîné normalement mardi. »

 

 

Le match contre Amiens

« Je suis très content de retrouver le championnat. Le travail est long, je l’ai déjà dit. Il faut qu’on acquiert de la confiance et ça va venir avec les résultats. Il faudra absolument engranger de la confiance en s’imposant là-bas. Jean Lucas n’arrive que demain. Aujourd'hui, je vais récupérer Jason, Léo et Memphis. Le groupe devrait être complet d’ici demain et nous n’aurons qu’un seul entraînement collectif avant le match de vendredi. Je me pose la question de l’équipe à aligner. Memphis a disputé l’intégralité des deux matchs, Léo a joué 90 minutes mardi soir… Je n’aurai mon groupe entier que demain et je ne pourrai faire l’équipe que vendredi. Le match à Amiens sera physique, difficile, et les joueurs alignés seront ceux que nous jugerons prêts à 100%. »

 

 

Le travail pendant la trêve

« Ce qui m’a déplu, ce sont les expulsions. Je suis contre tout type de violence et je veux que le match se termine avec nos onze joueurs. Quatre matchs pour deux expulsions, je ne suis pas d’accord ! Concernant la trêve, nous n’avions que dix joueurs pour travailler. Nous avons travaillé le physique et la tactique mais le groupe était loin d’être complet. Je suis en train de construire une mentalité de groupe. On doit avoir plus de valeurs collectives que de valeurs individuelles, pour que les individualités puissent justement briller grâce au collectif. Il faut à nouveau acquérir de la confiance. Je crois aux joueurs et en leur travail. Les onze qui seront sur le terrain seront les meilleurs. J’insiste sur le fait de créer une vraie mentalité de groupe, avec l’aspect collectif supérieur aux intérêts individuels. C’est plus au niveau du comportement que le travail s’effectue. Je veux que le joueur aie un vrai désir de bien jouer, de presser, de se dépasser au-delà des quatre-vingt-dix minutes et de gagner. On a un groupe fort, talentueux, et je vais continuer à travailler cet aspect mental. »

 

 

La situation de Memphis

« J’ai vu différents matchs de nos joueurs, dont ceux de Memphis. Il a une liberté différente quand il est dans l’axe avec la sélection, alors qu’ici il joue plutôt à gauche. On ne peut pas comparer un joueur qui joue en sélection ou en club, ce sont deux entités différentes. Memphis est notre attaquant et il peut se muer en buteur. Il a déjà inscrit quatre buts, au même titre que Moussa. Ils sont tous deux performants alors je n’ai pas à me plaindre. Memphis jouera principalement à gauche avec nous puisque c’est notre système de jeu mais il n’y a aucun problème. Nous avons deux joueurs offensifs très performants et très importants. »

 

 

La concurrence

« Je n’accepterai pas qu’un joueur mette ses intérêts personnels au-dessus de ceux de l’équipe. Je suis dans un grand club mais qui n’a pas gagné de titres depuis longtemps. Ce n’est pas normal. Il faut que ce groupe soit soudé. Les joueurs sont intelligents, ils savent qu’ils auront leur chance et ce sera à eux de répondre présents sur le terrain. »

 

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte