Masculins / OL Access

Bruno Genesio : « beaucoup de joie collective »

Publié le 22 mai 2019 à 18:50:00
Bruno Genesio : « beaucoup de joie collective »
L’entraîneur lyonnais était l’invité de la quotidienne OL Access, ce mercredi soir, afin de dresser plusieurs bilans avant de disputer son dernier match sur le banc.

Ses saisons à l’OL

« C’est beaucoup d’émotion. Il y a eu beaucoup de joie collective et une relation forte avec mon staff, mon Président et mes joueurs. On est seulement de passage quand on est entraîneur. C’est la fin d’une histoire un peu particulière car je suis un enfant du club. On est sans cesse dans la réflexion et les choix. On a un métier exposé. Mais on vit des grands moments. J’ai eu des coups difficiles. Je me suis toujours très vite requinqué car j’étais bien entouré. »

 

Ses plus grands souvenirs

« Le 5-0 à Saint-Etienne et l’appel téléphonique de mon Président après l’élimination de Moscou sont deux moments forts bien différents. On a ensuite pu enchaîner neuf victoires de suite. L’élimination en demi de l'Europa League contre l’Ajax et le manque de relation avec les supporters sont mes plus grands regrets. Je ne demandais pas de passe-droits. Je demandais juste de juger mon bilan avec le mauvais et le moins mauvais. »

 

Sa fidélité et son avenir

« C’est une fierté. La stabilité du club a permis cela. J’ai eu cette chance d’avoir des personnes qui m’ont fait confiance. Quand j’ai repris l’équipe, je ne me projetais pas. Mais maintenant je sais que j’ai envie de continuer en tant qu’entraîneur. J’ai acquis une expérience pendant ces trois ans et demi qui me font dire que ce n’est pas fini.  J'ai trois solutions : me reposer comme l'a fait mon ami Rémi Garde, rester à l'OL ou partir ailleurs. A priori, j’entraînerai l’année prochaine. »

 

La troisième place

« Cette troisième place reflète la saison. On aurait pu mieux faire. Lille a été plus régulier. Il mérite sa deuxième place. Montpellier et Saint-Etienne, avec des moyens financiers limités, ont été performants. On a laissé beaucoup de force en Champions League. On a souvent laissé des points avant et après. Les deux objectifs, se qualifier pour les huitièmes de finale et se qualifier pour la Champions League, ont été atteints. On a un gros regret sur la Coupe de France. C’est une semaine qui pèse très lourd dans le décompte final. Il a manqué un équilibre et un leader charismatique. Mais je suis fier d’eux. Globalement, la saison est réussie. »

 

Les nouveaux internationaux

« C’est la récompense de leur travail (Ndombele, Mendy et Dubois). Je suis très content pour Léo (Dubois). Il le mérite. Il est arrivé avec de la concurrence. Il a une mentalité remarquable. Il a l’âme d’un capitaine. Il prenait souvent la parole dans les vestiaires. C’est un poste où il y a du vide en France. Il a été très régulier dans sa deuxième partie de saison. »

 

Jean-Michel Aulas

« Cela restera une personne qui m’a marqué dans ma carrière professionnelle mais aussi dans la vie. J’ai eu la chance de bien le connaître. On a eu une relation très particulière. »

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte