Féminines / Interview

Jessica Fishlock : « Je garderai un magnifique souvenir de mon passage »

Publié le 16 mai 2019 à 09:00:00
Jessica Fishlock : « Je garderai un magnifique souvenir de mon passage »
La milieu de terrain galloise était présente mercredi sur le plateau d’OL ACCESS, alors que la finale de la Women’s Champions League face au FC Barcelone se profile.

« Jessica, tu es arrivée à l'OL cette saison. Comment s’est passée ton intégration au sein du groupe ?

Tout s’est passé très vite. J’étais un peu fatiguée à mon arrivée mais c’était très agréable et amusant d’être enfin ici. Vous savez, quand j’étais jeune il n’y avait pas de football féminin au Pays de Galles mais moi, je rêvais seulement de devenir joueuse professionnelle. Il a donc fallu que je quitte le Royaume Uni. Le plus difficile, c’est d’arriver dans un pays où la langue est différente. Je l’ai fait trois fois, en Allemagne, aux Pays-Bas et en France et quand je suis arrivée, je ne parlais pas un mot de français. Mais j’ai été super bien accueillie. Je remercie mes coéquipières du fond du cœur car elles m’ont parfaitement acceptée et intégrée. Au départ, ce n’était pas très simple, peu de filles parlaient anglais. Mais les joueuses et les membres du staff m’ont bien aidée. Je connaissais déjà certaines joueuses, comme Dzsenifer (Marozsan), avec qui j’ai joué à Francfort, Lucy (Bronze) ou Izzy (Christiansen) et j’en avais affronté d’autres, comme Amandine (Henry). Depuis, je me suis rapprochée de plusieurs joueuses. En arrivant à Lyon, je m’attendais à jouer dans une équipe de très haut niveau mais j’ai également découvert un groupe qui vivait bien. L’ambiance est vraiment bonne, sur et en-dehors du terrain. 

Que connaissais-tu du club avant ton arrivée ?

Je connaissais le prestige de l’OL avant d’arriver ici car j’ai grandi au Pays de Galles. Quand on pense à la Women’s Champions League, on pense inévitablement à Lyon. Lorsque j’évoluais à Francfort, l’idée c’était d’éviter Lyon et d’aller en finale. Depuis, beaucoup d’équipes se sont améliorées. Cette compétition est relevée et progresse de plus en plus. C’est énorme pour moi de faire partie de cette équipe.

Comment se déroule la préparation de cette finale de la Women’s Champions League ?

Ça se passe très bien. On s’est remises dedans et on a travaillé la tactique en milieu de semaine. On travaille dur mais nos séances sont amusantes. Il faudra arriver en forme pour aborder cette finale. Les supporters ont pu venir nous voir à l’entraînement et leur présence à nos côtés nous a fait plaisir. J’adore les supporters de l’OL, ils sont constamment derrière nous.

JFishlock

À quel type d’opposition vous attendez-vous samedi ?

Les Barcelonaises vont tout donner. C’est leur première finale de Women’s Champions League et elles vont faire leur maximum pour l’emporter. L’OL a remporté les trois dernières, on a l’expérience pour nous mais il faudra tout donner pour aller chercher la victoire. Le Barça a un très bon onze, un bon collectif, de bonnes individualités et des joueuses capables de se montrer dangereuses à tout moment. Mais on a les éléments pour les battre. Ça promet un match vraiment passionnant, j’ai hâte d’y être.

D’un point de vue personnel, comment te sens-tu avant ce rendez-vous ?

Très bien ! Je ne suis pas stressée par l’enjeu. Au contraire, je suis vraiment impatiente, j’ai envie d’y être et de tout donner pour l’emporter.

Cette saison, on sent que le niveau européen a pris une autre dimension…

Le football féminin change continuellement. Il s’améliore d’année en année. Les joueuses aussi et ça fait que les compétitions sont de plus en plus compliquées à remporter. On l’a vu contre Chelsea, qui nous a posé de gros problèmes. Je m’attendais à ce que cette équipe mette de l’impact, de l’intensité, dans le plus pur style britannique, mais pas à ce qu’elle soit aussi forte techniquement.

FishlockJ

Cette évolution du football féminin rend d’autant plus beau le parcours de l’OL en coupe d’Europe…

À mon arrivée, je savais que l’OL avait un effectif de grande qualité. Mais je ne m’attendais vraiment pas à voir un groupe aussi fort. Il y a des joueuses qu’on sait très fortes mais qui arrivent encore à nous impressionner aux entraînements. Il y en a plein à Lyon. Sarah (Bouhaddi) par exemple : elle a un gros niveau mais c’est impressionnant de la voir travailler comme elle le fait chaque jour. Dzsenifer (Marozsan) aussi. C’est une joueuse incroyable. D’ailleurs, elle est très fière de ses racines hongroises et on espère lui laisser un bon souvenir de Budapest.

Une finale demande une intensité maximale mais avec l’approche de la Coupe du Monde, ne craignez-vous pas une blessure ?

Non, je ne suis pas comme ça. Je me donnerai à fond, à 100%. Les blessures font partie du jeu et il faut donner le meilleur de soi-même, surtout en finale de la Women’s Champions League. Après, c’est sûr que je ne vais pas aller au contact et risquer une blessure si ça n’en vaut pas la peine. Le coach nous parle, il nous met dans les meilleurs conditions. Il nous pousse à nous concentrer uniquement sur nous-mêmes. C’est la meilleure chose à faire pour réussir cette finale.

Une victoire samedi remplirait encore l’armoire à trophées du club…

Tous les titres sont bons à prendre. Evidemment, la Champions League c’est quelque chose d’énorme mais ça n’enlève rien au plaisir de remporter les trophées nationaux. Avoir gagné la Coupe de France et le championnat, c’est très important.

Tu as réussi à t’imposer et à impressionner dans un effectif de qualité. La question que l’on se pose désormais : est-ce que tu vas rester à Lyon ?

(Rires) … Bien sûr que j’ai pensé à rester à Lyon ! C’est une idée plaisante mais je dois respecter mon contrat avec Seattle (ndlr Jessica Fishlock a été prêtée par Seattle jusqu’à la fin de la saison). Ce club m’a toujours respecté et je dois lui rendre la pareille. Je tient aussi à remercier l'OL. Honnêtement, je ne pensais pas jouer autant cette saison. Mais j’ai eu ma chance et j'ai pu prouver ma valeur… Je garderai un magnifique souvenir de mon passage ici. Et, sait-on jamais, peut-être que l’on se reverra un jour… »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte