Féminines / Women's Champions League

Reynald Pedros : « On prend Chelsea très au sérieux »

Publié le 20 avril 2019 à 22:59:00
Reynald Pedros : « On prend Chelsea très au sérieux »
Reynald Pedros et Wendie Renard étaient présents en conférence de presse, ce samedi, à la veille de la 1/2 finale aller de Women's Champions League qui opposera l'OL à Chelsea, au Groupama Stadium.

Reynald Pedros

L’ETAT DES TROUPES

« On est au complet. L’état d’esprit est au beau fixe suite au dernier résultat obtenu et à la performance effectuée contre le PSG (5-0). On est optimistes, positifs. On a mis toutes les chances de notre côté pour bien aborder ce match de Women’s Champions League. »

LA VICTOIRE SUR LE PSG

« La victoire contre Paris a apporté de la confiance. On avait abordé ce match face au PSG comme un match de Champions League. Il fallait arriver vers ce match contre Chelsea avec le moins de doutes possibles. On est dans un état d’esprit très positif. On a très envie de jouer ce match et on espère qu’il y aura autant de monde au stade que le week-end dernier. »

MAN CITY – CHELSEA, DEUX EQUIPES INCOMPARABLES

« C’est une équipe différente de City. Elle est troisième de son championnat mais elle fait un très bon parcours en Champions League et il ne lui reste plus que cela à jouer. Comparer Manchester City à Chelsea, ce n’est pas juste. Chelsea n’est pas là par hasard. C’est une équipe très compétitive et elle a des qualités qui lui sont propres. Tout comme nous, Chelsea a ses qualités, ses points forts. Il faudra faire attention à cela et on devra être très performants pour l’emporter. Mais je ne compare pas les deux styles de football : chacun à le sien et le plus performant gagnera demain. Les points faibles de Chelsea ? On va les garder pour nous. Mais c’est une équipe que l’on prend très au sérieux. On n’a jamais eu l’habitude de sous-estimer un adversaire et on ne va pas commencer aujourd’hui. »

L’EMERGENCE DES GRANDS CLUBS

« Il y a deux choses : créer une équipe féminine et investir dedans. On a affronté l’Ajax cette saison et on a gagné par un grand écart. Pourtant, l’Ajax est un grand club. Il faut plus d’investissements de ces grands clubs pour le niveau devienne plus élevé, que l’épreuve devienne plus compliquée à remporter et que la Women’s Champions League soit plus attrayante. Certes, parfois les clubs ont de belles installations, mais il faut aussi dépenser de l’argent dans les transferts de joueuses. Aujourd’hui, les grands clubs européens ne font pas tout cela. Il faut que ça vienne. Mais imaginez si, un jour, le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, etc. investissent en masse dans le football féminin… On attend que cela. »


EntrOL

Wendie Renard

SON AVIS SUR CHELSEA

« Je pense que c’est une équipe capable d’avoir la possession. Le football anglais est très physique. Elles sont costauds et elles ont des joueuses, notamment des internationales, capables de faire la différence devant. Cette équipe pourrait nous mettre en difficulté si on ne met pas tous les ingrédients pour l’emporter demain. Maintenant, on a pas mal d’expérience pour aborder ce genre de rencontres. On est à deux matches de Budapest et on veut y goûter de nouveau. On est prêtes pour demain. On attend cela depuis longtemps, on a beaucoup travaillé pour en arriver là et il ne faudra pas tout gâcher. »

LA VICTOIRE COMME OBJECTIF

« Le but sera déjà de gagner. Le match de demain pourrait nous permettre de prendre un ascendant en vue de la qualification. Surtout qu’on le joue chez nous et qu’un éventuel but à l’extérieur inscrit par Chelsea pourrait nous pénaliser en vue du retour. Mais on ne pense pas à la différence de buts que l’on pourrait prendre demain, on est avant tout focalisées sur le fait de l’emporter. Ce match n’est pas joué d’avance. Et si on ne gagne pas demain, vous serez les premiers à dire qu’on est en fin de cycle. Il faut qu’on aille à Budapest. On aimerait aussi faire plaisir à Maro (ndlr Dzsenifer Marozsan), qui pourrait retourner chez elle, et ça serait aussi un très beau cadeau pour Eugénie (ndlr Le Sommer), qui fêtera son anniversaire le 18 mai (rires). »

LES GRANDS CLUBS REPONDENT PRESENTS

« C’est plus kiffant de voir de grands noms européens pour le football féminin. Cela valorise la compétition. Mais sinon, pour nous cela ne change pas grand chose. »

RETOUR AU GROUPAMA STADIUM

« C’est un vrai plus. Toutes les joueuses rêvent de jouer dans ce genre de stade. À partir du moment où l’on foule la pelouse et qu’on voit les gradins, on sait que l’on a un grand match à jouer. Demain, il faudra un gros match. On devra faire le nécessaire pour commencer à valider la qualification chez nous. »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte