Masculins / OL - Angers

Bruno Genesio : « C’est sur le terrain que se règlent les problèmes »

Publié le 18 avril 2019 à 15:44:04
Bruno Genesio : « C’est sur le terrain que se règlent les problèmes »
Le coach lyonnais s'est présenté en salle de presse ce jeudi après-midi à la veille de la réception d'Angers en Ligue 1 Conforama.

 

 


Point santé

« Marçal n’est pas opérationnel. Tous les autres joueurs sont sur le pont. Il y a une petite incertitude concernant Lucas Tousart et Bertrand Traoré, qui est un peu malade. Ferland Mendy a repris l’entraînement et il sera disponible vendredi prochain. »

 

La préparation d’Angers

« J’ai vu une semaine d’entraînement très studieuse, très sérieuse. J’ai senti beaucoup d’envie, d’entrain et de qualité. C’est le plus important. L’objectif était de redonner confiance au groupe. Le dialogue est important dans ces situations. On a mis l’accent sur cela. L’idée est d’assumer nos erreurs et de trouver des solutions pour prouver qu’on peut faire mieux. Il y a eu une belle réaction lors des entraînements cette semaine. »

 

La lutte pour le podium

« Il faut occulter le résultat des autres équipes, tout ce qu’il peut être véhiculé sur notre situation. Si on gagne nos 6 matches, personne ne peut nous rattraper. On a besoin de retrouver de l’enthousiasme, c’est primordial. Lorsqu'on marque des buts, il faut apprécier à sa juste valeur, les fêter... Ce qui est motivant est de se qualifier en Champions League, peu importe que ce soit devant Marseille, Nice, Reims ou Saint-Etienne. »

608interieur

Le manque de résultats

« Certains joueurs ont été déçus de ne pas jouer contre Barcelone mais ce n’est pas un élément déclencheur. Cela n’a pas eu d’influence sur notre comportement. Il faut évacuer tous ces sentiments. La semaine de Rennes en Coupe a été traumatisante. L’élimination a eu un énorme impact sur les joueurs et on n’a pas su redresser la barre contre Dijon. L’équilibre d’un groupe est fragile. Il n’y a pas d’appréhension de retrouver le public. »

 

L’équipe d’Angers

« C’est une équipe difficile à battre, qui fait beaucoup de nuls. Elle a changé sa façon de jouer. Ils ont gardé leur discipline, leur engagement mais c’est aussi une équipe qui joue bien au football. Elle est en forme avec six matches sans défaite. Elle a aussi du caractère. Ce sera un match difficile mais à nous de montrer qu’on a retrouvé nos vertus. C’est sur le terrain que se règle les problèmes, pas dans les déclarations. On a besoin de retrouver une dynamique positive. »

 

L’annonce du départ en fin de saison

« Certains joueurs sont venus me parler mais ce n’était pas l’objectif de mon annonce. Il était de mettre l’équipe dans les meilleures conditions pour atteindre les objectifs du club. Cela ne change rien à ma situation. Je suis un coach à la poursuite des objectifs. Je suis focalisé là-dessus. La saison n’est pas terminée et on reparlera de tout ça à la fin... Je ne suis pas soulagé car ce n'était pas la décision que je souhaitais prendre. Je ne me voyais pas continuer dans ce contexte malgré mon envie. »

 

Memphis, Fekir, Marcelo… remplaçants à Nantes

« Il n’y a pas de choix fort. Ce sont juste des choix par rapport à ce que je vois, ce que je ressens. Ils sont toujours faits dans l’intérêt de l’équipe. Il n’y a pas de mise à l’écart, de fracture. Ce sont juste des choix ponctuels par rapport à un match. C’est très facile de cibler un ou deux joueurs. Je lutte contre cela, la déresponsabilisation. On est tous responsables quand on perd. C’est toujours la conséquence d’un problème collectif. Je suis là pour guider les joueurs. Je ne suis pas en semi-retraite. Ils vont tout donner pour le club… Nabil sera titulaire demain car c’est le capitaine, celui qui doit ramener le bateau. Quand il va bien, l’équipe va bien. Il l’a déjà prouvé. »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte