Masculins / Nantes - OL

Nantes – OL : une défaite, deux blessures… le cauchemar continue (2-1)

Publié le 12 avril 2019 à 22:46:51
Nantes – OL : une défaite, deux blessures… le cauchemar continue (2-1)
L’OL s’est incliné 2 à 1 sur le terrain de Nantes. Vite menés au score, les Lyonnais ont réagi avant de concéder un nouveau but contre le cours du jeu. Tousart et Marçal sont sortis sur blessure. Une sale soirée.

Les temps forts

8’. Tir du gauche de Dembélé repoussé par le gardien nantais.

11’. But de Coulibaly lancé dans la profondeur par Waris. 1-0.

35’. Tête non cadrée de Dembélé.

38’. Parade de Lopes pour détourner une reprise de Rongier.

41’. But de Terrier sur une magnifique frappe enroulée. 1-1.

44’. Tentative de lob de 40 mètres juste au-dessus.

48’. Situation chaude dans la surface nantaise.

58’. Arrêt de Tatarusanu sur un tir de Dembélé.

61’. Sortie sur blessure de Marçal.

83’. But de Limbombe sur coup-franc direct. 2-1.

 

Résumé et enseignements

Pour ce déplacement à Nantes qui succédait à une semaine très compliquée, Bruno Genesio avait décidé de faire des choix forts avec les non titularisations de Fekir, Marcelo, Memphis ou encore Traoré. Cela n’avait pas d’effet immédiat puisque les Lyonnais étaient surpris en début de match par un long ballon en profondeur. Ces derniers étaient de nouveau dos au mur alors que la présence sur le terrain du staff médical pour Aouar puis Tousart et enfin Denayer n’avait rien de rassurant. Le deuxième était même contraint de laisser sa place à Memphis pour un retour au 4-2-3-1. La réaction collective se faisait attendre mais Terrier se chargeait de ramener son équipe à hauteur d’un exploit individuel.

 

Les intentions étaient bien meilleures au retour des vestiaires. Tatarusanu devaient s’employer, notamment devant Dembélé, pour éviter le but lyonnais. Mieux dans le jeu mais encore des pépins physiques. C’était au tour de Marçal, touché à la cuisse, de quitter ses partenaires. La domination restait lyonnaise. Le coup de massue était nantais avec un coup-franc direct imparable pour Lopes à sept minutes de la fin… Les Lyonnais se découvraient pour revenir au score. En vain…

 

Le fait du match

Lopes n’a rien pu faire

Très souvent décisif cette saison, lui qui aura ramené pas mal de points dans l’escarcelle lyonnaise, Anthony Lopes n’aura pu faire sur ce maître coup franc envoyé par un autre Anthony, le Nantais Limbombe, dans sa lucarne droite. D’une frappe limpide, ce dernier a expédié le ballon hors de portée de l’international portugais pour offrir la victoire aux siens, devant leur public. Pendant que La Beaujoire poussait un ouf de soulagement, l’OL prenait un gros coup de massue sur la tête dont il n’allait jamais se remettre.

 

La stat

4/4. Il est sans aucun doute l’homme en forme du moment côté lyonnais. Martin Terrier, titularisé pour la 10ème fois cette saison en Ligue 1 ce vendredi à Nantes, a inscrit son 7ème but dans cette compétition. Mieux, le jeune attaquant de l’OL a scoré quatre fois sur les quatre derniers matchs (contre Montpellier, à Rennes, contre Dijon et donc à Nantes).

 

L'analyse du consultant 

Arnaud Rivenet

Il y a eu beaucoup de vents contraires mais on a aussi manqué de beaucoup de choses... Le plan de jeu de Bruno a été contrecarré dès le départ et les blessures n’ont rien arrangé. Notre équipe doute et cela s’est vu. On ne sent pas d’esprit de rébellion. On perd encore des points et on est désormais dans la peau du chassé.

 

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Stade de la Beaujoire à Nantes.

L1 (J32) : FC Nantes – OL 2-1 (1-1)

Arbitre : Jérôme Brisard.

Buts : Coulibaly (11’), Limbombe (83’) pour Nantes. Terrier (41’) pour l’OL.

Avertissements : Rongier (16’), Coulibaly (78’) à Nantes. Denayer (78’) à l’OL.

Nantes : Tatarusanu – Fabio (Kwateng, 90+4’), Basila, Diego Carlos, Traoré – Rongier (cap.), Touré, Moutoussamy – Limbombe (Lima, 87’), Coulibaly, Waris (Bosciglia, 90+1’). Entr : Vahid Halilhodzic.

OL : Lopes (cap.) – Dubois, Tete, Denayer, Marçal (Rafael, 62’) – Ndombele, Tousart (Memphis, 34’), Aouar – Terrier, Dembélé, Cornet (Fekir, 84’). Entr : Bruno Genesio.

 

..

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte