Masculins / OL - Dijon FCO

Bruno Genesio : « rendre au club ce qu'il nous a donné »

Publié le 05 avril 2019 à 15:00:00
Bruno Genesio : « rendre au club ce qu'il nous a donné »
L'entraîneur lyonnais s'est confié à la veille de la 31ème journée de Ligue 1 Conforama, qui opposera l'OL à Dijon.

LE POINT SANTE

« Tout le monde va bien. Ferland (Mendy) poursuit ses soins, Kenny (Tete) va réintégrer le groupe aujourd'hui, à l'entraînement. On verra s'il sera titulaire demain. »

 

 

RETOUR SUR L'ELIMINATION EN COUPE DE FRANCE

« On a peut-être occulté ce match avant, en parlant trop de mon avenir, de ce qui allait se passer. On a affronté un adversaire valeureux, performant. On s'est laissé dissipé par des informations qui n'avaient pas lieu d'être jusque-là. On n'a pas mis tous les ingrédients nécessaires pour pouvoir jouer cette finale. Quand on échoue, tout le monde a des responsabilités, plus ou moins importantes. J'assume les miennes, aux joueurs d'assumer les leurs. On est ensemble lorsque l'on gagne mais aussi lorsque l'on échoue. Ça doit nous donner plus d'envie et de force pour aller accrocher le podium en fin de saison. »

 

 

L'ETAT DES TROUPES

« J'ai effectué des entretiens collectifs. On doit se projeter sur ce qui nous attend en fin de saison. Le podium est un de nos objectifs prioritaires du début de saison. On a notre destin pratiquement en mains. J'ai retrouvé des joueurs revanchards, qui ont beaucoup d'envie, comme moi, de montrer qu'ils sont passés au travers. Il faut rendre au club ce qu'il nous a donné. Lorsqu'il y a des trêves internationales, il y a aussi quelques difficultés avec les joueurs quand ils reviennent en club. Les joueurs sont déçus, ils ont un peu honte aussi d'être passé à côté d'un évènement important pour le club. Mais il faut rebondir et réagir. Vous savez comment je fonctionne : je ne vais pas vous dire ce que j'ai dit aux joueurs, ça reste entre nous. Oui, il y a eu des recadrages mais pour nous faire avancer. »

 

 

LA RECEPTION DE DIJON

« Le plus important, c'est le match qui arrive. La seule chose qu'on peut faire, c'est enchaîner en championnat et tout faire pour finir 2èmes. On a encore notre destin en mains. La situation est différente par rapport à l'an dernier, même si le contexte, celui d'une désillusion après une élimination en coupe, est le même. Si on regarde notre saison, il faut aussi analyser combien de clubs en Europe ont de meilleurs résultats que nous. Et il n'y en a que cinq. Le foot est un sport tellement bizarre qu'il faut rester sous pression. À nous de mettre tous les ingrédients pour remporter ce match. Le sprint final doit nous amener de belles joies, de belles émotions et atténuer notre déception. Si j'ai un message à faire aux supporters, c'est qu'on a besoin d'eux. Ils sont blessés, c'est sûr. Mais nous aussi. S'ils ont envie d'exprimer leur mécontentement avant et après le match, il n'y a pas de problèmes. Mais pendant, ils doivent soutenir leur équipe. Chacun est libre d'exprimer ce qu'il ressent. Les supporters, comme le président, les entraîneurs et les joueurs, font aussi partie de la vie du club. Mais ce n'est pas en sifflant l'équipe qu'ils règleront la situation. »

 

 

SON AVENIR

« Je ne parlerai que du match contre Dijon. Il ne m'a pas fallu longtemps pour me rebooster. Le soir du match contre Rennes, je me suis tout de suite remis dedans. Je n'ai pas dormi de la nuit... j'ai la chance d'être entouré par mon président, mon staff et mes joueurs. Je me sens combatif et en forme pour aborder la fin de saison. Quelque soit ce qu'il se passe en fin de saison, cela dépendra de nos résultats. On a tous intérêt à ce que cela se passe bien pour le club, cela pourrait conditionner l'avenir de certains qui veulent viser plus haut. Mon envie personnelle, c'est de terminer 2ème. C'est la seule envie que j'ai pour l'instant. Ma relation de confiance avec le président a évolué. Et elle a évolué dans le bon sens. Je n'ai demandé qu'une seule chose, c'était d'être fixé après le match de Barcelone. Mais je n'ai pas demandé à ce que cela soit divulgué publiquement. Cela ne dépendait pas de moi. »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte