Masculins / Coupe de France

OL - Rennes (CDF) : Les Lyonnais se sont gâchés la fête... (2-3)

Publié le 02 avril 2019 à 21:19:46
OL - Rennes (CDF) : Les Lyonnais se sont gâchés la fête... (2-3)
Cinq ans après sa dernière finale de coupe, l'OL espérait s'ouvrir de nouveau les portes du Stade de France, ce mardi soir, en venant à bout du Stade Rennais à domicile. Mais rien ne s'est passé comme prévu et l'OL, qui a commis trop d'erreurs défensives et a manqué d'inspiration devant, subi une nouvelle désillusion.

. LES TEMPS FORTS .

15’. Mexer place une tête sur corner qui passe juste au-dessus.
23’. Percée de Bensebaini, dont la frappe à l'entrée de la surface passe juste à côté.
29’. Sur un corner, Dembélé saute plus haut que tout monde mais Kubek capte sa tête.
34’. Fekir s'essaye à une frappe puissante plein axe mais Kubek détourne malgré le rebond.
36’. Lancé en profondeur par Ndombele, Fekir bute une nouvelle fois sur Kubek.
40’. Sarr centre pour Niang dans la surface, qui coupe la trajectoire du ballon et marque. 0-1.
45’. Kubek s'interpose cette fois avec l'aide de ses jambes sur une frappe de Traoré.
46’. Traoré récupère le cuir dans la surface et l'enroule parfaitement petit filet opposé. 1-1.
49’. Aouar s'infiltre plein axe et ouvre bien son pied mais la balle fuit le cadre.
52’. Fekir tente un enroulé dans la surface, ça frôle la lucarne.
55’. Ben Arfa profite d'une mauvaise relance de la défense pour mettre Lopes à l'épreuve.
55’. Sur le corner, André devance Marcelo et marque de la tête. 1-2.
64’. Sur un nouveau centre de Sarr, Niang prend le meilleur sur Marcelo mais manque le cadre.
69’. Coup de canon de Ben Arfa qui passe juste au-dessus de la transversale.
76’. La VAR confirme une main d'André dans la surface. Dembélé transforme. 2-2.
81’. Bensebaini marque en étant à la retombée du ballon à l'orée de la surface. 2-3.


  RESUME ET ENSEIGNEMENTS  

Quatre jours après un premier duel qui les avait opposés en championnat et que les hommes de Bruno Genesio avaient remportés, Lyonnais et Rennais se retrouvaient ce mardi pour se livrer une autre bataille. Un second volet haut en couleurs, puisque le contexte était celui d'une 1/2 finale de la Coupe de France et se déroulait au Groupama Stadium, l'antre d'un Lyon à la recherche de sa première finale de coupe nationale depuis cinq ans. Nettement au-dessus de leurs adversaires en fin de semaine passée, les Rhodaniens avaient beaucoup plus de mal à mettre en place leur jeu cette. Il faut dire que Rennes se présentait à Décines avec un effectif bien renforcé par les retours de suspension de plusieurs de ses joueurs. Décomplexés et très certainement revanchards, les Bretons, qui pouvaient compter sur un très bon Kubek (29', 34', 36'), entraient tambour battant dans le match et se créaient les plus belles occasions. Et si Mexer et Bensebaini manquaient de justesse (15', 23'), Niang profitait de l'attentisme de l'arrière-garde olympienne pour battre un Lopes qu'il avait sonné en début de match (40', 0-1).

 

1_0000_DSC_9918

 

Menés à la pause, les Rhodaniens débutaient le second acte avec plus de panache et égalisaient sur leur première tentative : Ndombele se démenait dans la surface et son travail était récompensé par un Bertrand Traoré opportuniste, qui trouvait le petit filet de sa spéciale (46', 1-1). L'OL se remettait dans le coup et tentait de concrétiser son temps fort par le biais d'Aouar (49') et Fekir (52'), en vain. Et comme souvent cette saison, son adversaire en tirait profit. Malmenés et obligés d'opérer en contre, les Rennais reprenaient les devants sur corner, André prenant le dessus sur Marcelo (55', 1-2). Le rapport de force s'inversait, les Rouges et Noirs reprenaient du poil de la bête et ne passaient pas loin de tuer le match (64', 69'). À la peine dans le jeu, l'OL s'en remettait à la VAR pour obtenir le penalty de l'égalisation que transformait Moussa Dembélé (sp 76', 2-2).Mais sur une ultime offensive adverse en fin de match, il mettait genou à terre une troisième et dernière fois (81', 2-3), sans jamais parvenir à s'en relever...

 

. LE FAIT DU MATCH .

Trop d'erreurs défensives 

 

Il est compliqué de se qualifier en finale de la Coupe de France en encaissant trois buts chez soi. Ce match face à Rennes l'a prouvé et l'OL peut s'en mordre les doigts. Car les trois buts qu'il a encaissé sont autant de cadeaux faits à des Bretons qui n'attendaient que cela. Sur le premier, Marcelo était pris de vitesse par Niang et sur le deuxième, c'est André qui le devançait pour plasser une tête rageuse. Fébriles derrière, les Rhodaniens étaient parvenus à revenir au score à chaque fois. Mais la dernière offrande fut celle de trop : isolé sur le flanc gauche, Ben Arfa avait tout le loisir de centrer dans la surface olympienne où Bourigeaud, complètement esseulé, manquait sa reprise mais déviait involontairement pour Bensebaini, qui profitait de l'aubaine pour assurer le succès des siens.

 

. LA STAT .

5

C’est la cinquième fois en autant de confrontations que l’OL se fait éliminer par le Stade Rennais en Coupe de France. La première fois, c'était il y a 60 ans, presque jour pour jour, et Rennes avait sorti Lyon en ¼ de finale (3-2 à Rennes). C’est sur ce même score que les Lyonnais avaient été battus en 1970, en 1/8 de finale aller (3-2 à Rennes), avant de concéder un nul au retour (1-1 à Lyon). Mais le pire souvenir est intervenu l’année suivante, lorsque l’OL s’est incliné en finale face (1-0) sur le seul et unique but inscrit par André Guy, son ancien joueur, qui avait rallier la Bretagne six mois plus tôt...

 

. L'ANALYSE DU CONSULTANT .

616x220-consultant-brechet 
« Je suis très déçu. À une marche de la finale, on espérait voir tout le peuple lyonnais à Paris... Rennes n'était pas supérieur mais les Bretons avaient plus envie. On est au-dessus sur le plan du talent mais pas au niveau de l'envie. Nos changements tactiques ont tenté de combler nos manques mais cela n'a pas suffit. On a manqué d'intensité, d'efficacité, de précision quand Rennes a su profiter de nos errements. C'est vraiment une grosse déception ce soir. »

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Groupama Stadium de Décines.

CDF (1/2 finale) : OL - Stade Rennais FC 2-3 (0-1).

Arbitre : Benoît Bastien. Spectateurs : 47 195.

 

Buts : B. Traoré (46') et Dembélé (sp 76') pour l'OL. Niang (40'), André (55') et Bensebaini (81') pour Rennes.

Avertissements : Dubois (67') à l'OL. Mexer (51'), Ben Arfa (69') et Grenier (75') à Rennes.

 

OL : Lopes - Dubois, Marcelo, Denayer, Marçal - Tousart (Memphis, 69') - Ndombele, Aouar - N. Fekir (cap.) - B. Traoré (Cornet, 86'), Dembélé (Terrier, 86'). Entr. : Bruno Genesio.

 

Stade Rennais FC : Kubek - Zeffane, Nyamsi, Mexer, Bensebaini - André (cap.), Grenier - Sarr, Ben Arfa, Bourigeaud - Niang (Gélin, 86'). Entr. : Julien Stéphan.

 

..

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte