Féminines / Wolfsbourg - OL

Wolfsbourg - OL (UWCL) : les Lyonnaises au rendez-vous du dernier carré ! (2-4)

Publié le 27 mars 2019 à 20:05:00
Wolfsbourg - OL (UWCL) : les Lyonnaises au rendez-vous du dernier carré ! (2-4)
Grâce à Marozsan, Renard et un doublé de Le Sommer, l’OL se qualifie en 1/2 finale de Women’s Champions League après son succès sur le terrain de Wolfsbourg, ce mercredi en début de soirée (2-4). Ce sera face à Chelsea, qui a éliminé le PSG.

  LES TEMPS FORTS .

8'. But de Marozsan sur un coup-franc excentré côté droit. 0-1
25'. Penalty provoqué par Hegerberg et transformé par Renard. 0-2 
29'. Reprise directe tentée par Le Sommer hors cadre. 
42'. Frappe cadrée de Neto sans inquiéter Bouhaddi. 
53'. But d'Harder à la réception d'un centre au second poteau. 1-2
55'. Doublé d'Harder à bout portant dans la surface. 2-2
60'. But de Le Sommer de la tête au second poteau. 2-3
65'. Parade de Bouhaddi face à Pajor.
80'. Doublé de Le Sommer qui devance tout son monde dans l'axe. 2-4


 RESUME ET ENSEIGNEMENTS  

Après la courte mais précieuse avance acquise au Groupama Stadium une semaine auparavant (2-1), l’OL se présentait en terre allemande avec la satisfaction du succès obtenu et la contrariété du but encaissé. Deux sentiments partagés et deux visages différents affichés lors de chaque période à gommer pour entrevoir le dernier carré.

 

Pour cette confrontation retour, Reynald Pedros opérait un seul changement dans son onze de départ avec l’entrée de Selma Bacha mais modifiait son système : du 4-4-2 losange au 4-2-3-1 pour utiliser au mieux les côtés. Et c’est justement sur l’un de ses côtés que le danger arrivait très vite. Comme à l’aller, l’OL débutait idéalement grâce au coup-franc excentré botté directement par Dzsenifer Marozsan (8’, 0-1). Un bijou qui en rappelle d’autres signé de l’internationale allemande. Par la suite, la meneuse de jeu lyonnaise continuait de mener la vie dure à ses coéquipières en sélection. Et les Louves allaient prendre un deuxième gros coup sur la tête lorsque leur gardienne partait à la faute face à Ada Hegerberg dans la surface. L’attaquante lyonnaise offrait ainsi un penalty à sa capitaine Wendie Renard qui prenait ses responsabilités (25’, 2-0). L’OL avait son match en main jusqu’à la pause.

1_0002_DSC_7416

Si le scénario du premier acte était identique à celui de la manche aller avec deux réalisations rapides, celui du second l’était également pendant dix minutes. L’OL, bien qu’à labri, ne revenait pas avec le même visage et se faisait punir. Harder réduisait d’abord le score en reprenant un centre à bout portant (53’, 1-2). Et l’attaquante danoise, encore une fois oublié dans le dos de la défense, s’offrait un doublé dans la foulée (56’, 2-2). Deux buts identiques qui relançaient l’espoir sur la pelouse et dans les rangs de l’AOK Stadium. En trois minutes, la confiance avait changé de camp. Mais à l’heure de jeu, une Eugénie Le Sommer efficace redonnait l’avantage à ses coéquipières de la tête après un très bon travail d’Amandine Henry (60’, 2-3). L’OL avait éteint l’incendie et restait devant jusqu’au coup de sifflet final. Eugénie Le Sommer s’offrait à son tour un doublé suite à un service impeccable de Delphine Cascarino (80’, 2-4).

 

Après deux victoires en deux manches (2-1 et 2-4), les quintuples vainqueurs de la compétition se qualifient logiquement pour le dernier carré et rencontreront Chelsea, qui a pris le meilleur sur le PSG.


 LE FAIT DU MATCH 

Une entame de match (encore) parfaite !

Comme à l'aller, les Lyonnaises ont rapidement su faire la différence dans ce match. Il aura fallu attendre seulement 20 minutes, la semaine passée, pour que les joueuses de Reynald Pedros marquent deux buts. Et cinq minutes de plus ce soir. Dzsenifer Marozsan a d’abord réussi à inscrire un très beau coup-franc direct (8’). La capitaine Wendie Renard a ensuite doublé la mise en transformant un penalty avant la demi-heure de jeu (25’). Les tenantes du titre ont de nouveau su se rendre le match facile pour obtenir leur qualification. 


 LA STAT 

41

Eugénie Le Sommer a inscrit son 41ème but en Women’s Champions League après son doublé dans ce 1/4 de finale retour. L’internationale française a dépassé sa coéquipière Ada Hegerberg (40 buts) et intègre ainsi le Top 6 des meilleures buteuses dans la compétition. Elle est désormais à une seule petite longueur de deux autres légendes lyonnaises : Lotta Schelin et la jeune retraité Camille Abily (42 buts). Avec ces deux nouvelles réalisations, l’attaquante olympienne a désormais marqué à 254 reprises en 283 matches toutes compétitions confondues.

 

 L'ANALYSE DE LA CONSULTANTE . 

On a connu une première période aussi bonne qu'au match aller. On a su gagner nos duels et concrétiser nos occasions. C'était important d'avoir cette avance car on a eu 10 minutes de frayeur en seconde où Wolfsbourg est revenu. Mais les Lyonnaises se sont reprises et ont su réagir au bon moment. 

 
...

 LA FEUILLE DE MATCH .

À l'AOK Stadium de Wolfsbourg.

UWCL (1/4 retour)Vfl Wolfbsourg – OL 2-4 (0-2). Spectateurs : 4 445. 

Arbitre : Lina Lehtovaara (FIN).

Buts : Marozsan (8'), Renard (25'), Le Sommer (60', 80') pour l'OL. Harder (53', 56') pour Wolfsbourg. 

Avertissements : Neto (11'), Gunnarsdottir (83') à Wolfsbourg. Bronze (21'), Hegerberg (58') à l'OL. 

Vfl Wolfsbourg : Schult – Peter, Fischer (cap.), Goessling, Maritz – Neto (46', Wolter) – Hansen (81', Minde), Gunnarsdottir, Harder, Popp – Pajor (83', Doorsoun). Entr : Stephan Lerch. 

OL : Bouhaddi – Bronze, Mbock, Renard (cap.), Bacha – Henry, Fishlock (82', Kumagai) – Le Sommer (83', van de Sanden), Marozsan, Majri (64', Cascarino) – Hegerberg. Entr : Reynald Pedros.

 

...

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte