Club / Club

Raphael Brilland : « lancer un pétard est interdit et peut être dangereux »

Publié le 18 mars 2019 à 19:20:04
Raphael Brilland : « lancer un pétard est interdit et peut être dangereux »
Raphael Brilland, médecin urgentiste qui intervient au Groupama Stadium était présent dimanche lorsqu’un pétard a été lancé depuis l’espace des supporters visiteurs.

« Pourquoi les pétards doivent être interdits dans les stades ?

Déjà, c’est la législation. La loi interdit la présence de ce genre d’objets dans les stades. Certaines personnes ne s’en rendent pas compte mais un pétard peut être dangereux, en premier lieu pour l’utilisateur mais aussi et surtout pour les gens proches des jets de pétards. On dénombre plusieurs risques de blessures liées aux pétards : des lésions plus ou moins importantes, des brûlures, des atteintes oculaires, des perforations tympaniques ou encore des cas de surdité.

 

Le risque est justement d’autant plus grand dans une enceinte sportive, où des milliers de spectateurs sont amassés dans les tribunes…

Exactement. Lancer un pétard dans un stade, comme ce fut le cas dimanche, peut avoir de graves conséquences, sans compter la peur engendrée par le bruit que cause l’explosion d’un pétard qui peut provoquer un mouvement de foule.

 

Avez-vous déjà eu affaires à ce type d’incidents ?

Personnellement, non mais j’étais sur la pelouse du Groupama Stadium dimanche et j’ai vu de mes propres yeux la première ainsi que la seconde déflagration (ndlr suite à un jet de pétard effectué depuis la partie de la tribune dédiée aux visiteurs). Une personne a été, heureusement, seulement légèrement blessée mais je tiens à alerter sur la dangerosité potentielle de ces pétards pour que chacun en ait conscience et puisse venir l’esprit libre dans les stades ».

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte