Masculins / 

Léo Dubois : « on s’est jetés dans la gueule du loup »

Publié le 14 mars 2019 à 00:20:17
Léo Dubois : « on s’est jetés dans la gueule du loup »
Le latéral lyonnais et son pendant à gauche, Fernando Marçal, ont livré leur ressenti après la lourde défaite subie à Barcelone (5-1).


Léo Dubois
On aurait pu les faire douter un peu plus en résistant plus longtemps après la réduction du score. On s’est jetés dans le gueule du loup. Le Barça est une grande équipe, qui a l’habitude de ce genre de match. C’est dur à avaler, le résultat est conséquent. Mais il faut se relever rapidement car on a des objectifs à atteindre en fin de saison. Concernant le penalty, pour moi il n’y a rien. L’erreur est humaine, l’arbitre à le droit de se tromper. La VAR ne marchait pas à ce moment-là ? En tout cas, elle fonctionnait quand il a fallu analyser notre but…

Fernando Marçal

« C’est une grosse déception parce qu’on débute bien la seconde période, en marquant ce but. Perdre ici, ce n’est pas honteux. Mais en prendre cinq, c’est trop. C’est beaucoup au vu de notre match. La blessure de Ferland (Mendy) nous fait changer de système et on a été moins bien ensuite. Il faut tout donner sur la fin du championnat car on veut jouer la Champions League la saison prochaine. »

 

 

Lucas Tousart

« On n’a pas joué notre football en première période. On a été trop timides, trop timorés avec le ballon. Quand on marque, on sent qu’on peu les faire douter. Et notre grand regret, c’est que ça n’a pas duré assez longtemps. On ne les a pas assez mis en danger. Face à une telle équipe, ça va très vite. »

 

Mathieu Gorgelin

« On a trop voulu attaquer après avoir réduit la marque. On aurait dû attendre un peu, garder la possession. L’expérience a parlé ce soir. Sur le penalty, l’arbitre dit qu’il est sûr de lui, qu’il ne veut pas revoir les images. Que peut-on dire à partir de ce moment-là ? Et ensuite, il analyse notre but pendant plusieurs minutes… Mais bon, le match ne se joue pas là-dessus. Après la blessure d’Antho (Lopes), on me dit de me préparer. Ensuite, il y a un peu d’hésitation jusqu’à ce que j’entre en jeu. Je me suis échauffé et je suis entré pour jouer et tenter de remobiliser les gars. »


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte