Masculins / Barcelone - OL

Barcelone – OL : trop de faits de jeu contraires pour espérer plus longtemps (5-1)

Publié le 14 mars 2019 à 06:54:00

présenté par  présenté par FirstTeam

Barcelone – OL : trop de faits de jeu contraires pour espérer plus longtemps (5-1)
L’OL s’est incliné 5 à 1 au Camp Nou en match retour des 1/8 de finale de la Champions League. Après une première période douloureuse avec un penalty inexistant et la sortie de Lopes, les Lyonnais ont cru à l’exploit une vingtaine de minute avant de craquer devant le talent de Messi. La belle aventure européenne s’arrête là.

. LES TEMPS FORTS .

4’. Envolée de Lopes pour détourner le tir de Messi.

15’. Tir de Ndombele qui fuit le cadre.

18’. Penalty concédé par Denayer et transformé par Messi. 1-0.

20’. Tentative de Dembélé contrée… c’est juste à côté.

22’. Frayeur autour de Lopes, qui reste au sol pendant de longues minutes avant de se relever.

28’. Parade de Lopes sur un tir de Suarez.

31’. But de Coutniho, servi par Suarez. 2-0.

34’. Sortie de Lopes qui n’a pas récupéré.

40’. Superbe arrêt de Gorgelin devant Messi.

47’. Sauvetage de Marçal sur sa ligne.

58’. But de Tousart après un contrôle poitrine puis une volée dans la surface. 2-1.

73’. Tête de Dembélé hors cadre.

78’. But de Messi qui prend à défaut toute la défense. 3-1.

81’. But de Piqué sur un contre express. 4-1.

83’. Coup-franc puissant de Fekir.

86’. But de O.Dembélé sur une nouvelle action rapide. 5-1.

 


  RESUME ET ENSEIGNEMENTS  

Ce mercredi 13 mars 2019, l’OL avait de nouveau rendez-vous avec sa riche histoire européenne. Et malgré l’ogre barcelonais qui se dressait devant lui, l’espoir de faire partie du grand huit continental était bel et bien permis. Surtout après les surprises qui ont rythmé les deux dernières semaines de Champions League et éjecté deux des trois représentants espagnols. Un bon présage pour le dernier club français en lice ? Il y avait évidemment un match à jouer et la marche était aussi démesurée que le mythique Camp Nou, qui n’a jamais réussi à l’OL et terrain de jeu d’un certain Messi.

 

barca__0002_BARCELONE-OL234

Pas impressionnés par l’enjeu ni le cadre, les coéquipiers de Fekir, notre gaucher, n’avaient pas l’intention de se cacher après le nul 0 à 0 obtenu à l’aller avec une défense à trois. Cela n’évitait pas la pression barcelonaise qui poussait Denayer à la faute et permettait à Messi d’ouvrir le score sur un penalty généreux. La réaction ne se faisait pas attendre mais il manquait quelques centimètres à Dembélé pour égaliser. Et le Barça reprenait sa marche en avant dans le sillage de Coutinho à l’origine du choc avec Lopes puis du deuxième but catalan. Une première période douloureuse à plus d’un titre.

Alors que les Lyonnais n’avaient pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, ils avaient encore les moyens d’emballer le second acte. Ils le prouvaient à l’heure de jeu avec la réduction du score de Tousart qui relançait tout. Un exploit monumental était encore dans les cordes. Traoré et Cornet étaient lancés dans la bataille mais c’était encore Messi qui prenait les choses en mains pour mettre à l’abri les siens. D’abord à la conclusion puis à la passe. Tout était joué et il était temps que cela se finisse après le cinquième but d’O.Dembélé.

 
 

. LE FAIT DU MATCH .

Un penalty très contestable

Les Lyonnais n’avaient certainement pas besoin de cela. Alors que la qualification était toujours à leur portée après une quinzaine de minutes, l’arbitre a peut-être changé l’histoire de cette soirée et faussé le scénario de la rencontre. En sifflant penalty sur une action très litigieuse provoquée par Suarez face à Denayer, il a en tout cas porté un énorme coup aux espoirs lyonnais. Et la VAR n’a visiblement rien eu à redire à cette décision très contestable. Rageant…

 

. LA STAT .

1

Cruel mais le football de haut niveau est ainsi fait : l’aventure européenne de l’OL prend fin sur sa seule défaite concédée dans l’épreuve. Eliminés après ce lourd revers à Barcelone (5-1), les Lyonnais avaient jusque-là effectué un très bon parcours, sans connaître le moindre accroc. En phase de groupes, Man City s’était incliné à l’aller (1-2) et s’était sauvé in extremis au retour (2-2) face à un Lyon qui avait sauvé sa peau contre le Shakhtar à la maison (2-2), avant d’obtenir sa qualification en Ukraine pour la phase à élimination directe (1-1), tout en livrant deux prestations folles contre Hoffenheim (3-3 à chaque fois). Mais cette fois, et malgré le nul obtenu au Groupama Stadium (0-0), la marche était bien trop haute...

 

. L'ANALYSE DU CONSULTANT .

616x220-consultant-brechet 
La marche était trop haute. On a mis du temps à entrer dans le match puis on concède ce penalty inexistant, avec une grosse incompréhension autour du VAR. C'est bizarre... Derrière, on perd Antho et ça a été compliqué. On parvient à revenir au score mais le Barça et Messi ont accéléré sans que l'on ne puisse rien faire

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Camp Nou à Barcelone.

UCL (1/8 retour) : FC Barcelone – OL 5-1 (2-0)

Arbitre : Szymon Marciniak (POL).

Buts : Messi (18’), Coutinho (31’), Messi (78’), Piqué (81’), O.Dembélé (86’) pour Barcelone. Tousart (58’) pour l’OL.

Avertissements : Marçal (33’), Dembélé (45+1’) à l’OL. Lenglet (49’) à Barcelone.

Barcelone : Ter Stegen – Sergi (Semedo, 83’), Piqué, Lenglet, Alba – Arthur (Vidal, 74’), Busquets, Rakitic – Messi (cap.), Suarez, Coutinho (O.Dembélé, 70’). Entr : Ernesto Valverde.

OL : Lopes (Gorgelin, 34’) – Marcelo, Denayer, Marçal – Dubois, Ndombele, Tousart, Mendy (Cornet, 77’) – Fekir (cap.) – Dembélé, Memphis (Traoré, 73’). Entr : Bruno Genesio.

 

...

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte