OLTV / 

Samuel Umtiti : « Je représenterai toujours l'OL »

Publié le 17 février 2019 à 20:39:00
Samuel Umtiti : « Je représenterai toujours l'OL »
Avant cette première manche en Champions League, l’ancien défenseur de l’OL revient sur ses années lyonnaises et promet un bel affrontement entre ces deux équipes. Malgré les trois ans passés en Espagne et son titre de champion du monde, il garde un profond attachement à son club formateur.

« Dans quel état d’esprit es-tu au moment de retrouver l’OL ?

Je suis très excité. Lors du tirage au sort des 1/8 de finale, j’étais en stage à Doha pour soigner ma blessure au genou gauche. J’étais certain que l’on allait tirer l’OL. Je suis tellement heureux d’affronter mon club formateur et de retrouver toutes ces personnes qui m’ont aidé à progresser. C’est l’occasion de montrer combien j’ai grandi depuis mon départ il y a trois ans.

 

L’année 2018 marquée par un doublé coupe-championnat en Espagne et la Coupe du monde avec les Bleus t’a fait basculer dans une autre catégorie…

Le regard des gens a changé sur moi. Je ressens beaucoup d’admiration et de respect par rapport à ce que l’on a accompli. En France, on a pu réunir tout un peuple et c’est merveilleux. Ces titres m’ont donné encore plus envie de gagner. Avec Barcelone, on veut conserver nos trophées et aller chercher la Champions League. L’idée est de progresser chaque année, c’est mon objectif depuis mes débuts avec les pros en 2012.

RS1315_OL_CAEN48

Malgré la distance, tu sembles toujours très lié à l’OL.

Bien sûr. Cela a été dur au départ de quitter Lyon en 2016. Je laissais mes amis, ma famille et un club où j’étais aimé et qui m’avait apporté tellement de belles choses. Sans l’OL, je n’aurais jamais pu signer à Barcelone ou postuler en équipe de France. Dans ma tête, l’OL est associé à toutes mes victoires. A l’issue de la finale en Coupe du monde, j’ai repensé à mes débuts à l’OL et vu le bonheur de Jean-Michel Aulas. Que ce soit en équipe de France ou sous le maillot de Barcelone, je représenterai toujours l’OL.

 

Quel regard portes-tu sur l’effectif lyonnais ?

L’équipe a beaucoup changé depuis mon départ et il y a moins de joueurs issus du centre de formation. Mais le recrutement a été très bien pensé et l’effectif est compétitif : Houssem (Aouar) est très fort. Tanguy (Ndombele) montre match après match qu’il a le niveau pour jouer dans un top club européen. Ferland Mendy m’épate également, c’est un latéral moderne. C’est solide défensivement avec Denayer et offensivement il y a énormément de qualité avec Nabil (Fekir), Bertrand Traoré, Memphis et Moussa Dembélé qui a un jeu très complet. Ils sont aussi parfaitement encadrés par Bruno Genesio, qui réalise un super travail. Je pense que Bruno est l’homme de la situation, sauf peut-être contre nous (rires).

 

Sans titre

Tu as également un lien particulier avec son adjoint, Claudio Caçapa…

Il m’a tellement apporté lors des six mois que j’ai passés avec lui. Il a tout de suite cru en moi en me disant que j’avais le potentiel pour jouer un jour dans un top club. Et vous ne pouvez pas savoir combien cela m’a aidé et donné de la confiance pour la suite. Je n’oublierai jamais ses encouragements et je lui demande encore très souvent des conseils. 

 

Ce mardi, il sera pourtant comme tous les Lyonnais dans le camp adverse…

Oui, et je sais que si l’on veut gagner la Champions League, il faudra éliminer l’OL. J’espère vraiment être mardi sur la pelouse du Groupama Stadium. J’ai envie de retrouver ce public qui m’a vu grandir et ce stade où j’ai connu tellement de bons moments. »

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte