OLTV / OL Fem - PSG (CDF)

Eugénie Le Sommer dans OL Access : « C’est un combat permanent »

Publié le 07 février 2019 à 10:35:36
Eugénie Le Sommer dans OL Access : « C’est un combat permanent »
L'attaquante lyonnaise était l'invité de Julia Vial et de Serge Colonge dans OL Access à deux jours de retrouver au Groupama Stadium le PSG pour les 1/4 de finale de la Coupe de France féminine.

Le choc face au PSG en Coupe

« Il n’y a pas de stress, c’est juste de l’impatience. On a envie d’y être. C’est au Groupama Stadium donc il y aura de l’ambiance et une atmosphère particulière. Cela rajoute un peu de saveur. C’est une préparation un peu différente… Il n’y a pas forcément de sentiment de revanche par rapport à la finale de la saison passée. C’est une autre saison. Cela nous a fait un peu bizarre de voir ce trophée partir. On a envie de le ramener à la maison… On aimerait bien que les autres équipes suivent notre wagon avec le PSG pour avoir un championnat encore plus compétitif. J’espère que cela évoluera pour la suite. »

 

Le match nul en D1

« C’était un match serré. On a eu les ressources et la qualité pour revenir après l’ouverture du score parisienne. On n’est pas parvenues à gagner. Je m’attends au même genre de match. Le PSG a de bonnes joueuses… J’avais pu jouer que quelques minutes car je revenais de blessure. J’ai vraiment envie de jouer ce match. »

 

La Coupe du Monde en France

« J’attends ce moment avec beaucoup d’impatience. C’est le rendez-vous de cette fin de saison. Une Coupe du Monde et en plus à la maison, quel rendez-vous ! J’espère que ce sera une belle fête. On nous en parle de plus en plus. A nous d’être performante. On y pense mais on n’est pas encore focalisé dessus. Il y a encore pas mal d’échéances. »

 

Le Lion d’Or pour Amel Majri

« On était contentes pour elle. Cela récompense sa belle année 2018. J’espère qu’elle fera la même chose en 2019 et qu’elle nous aidera à aller le plus loin possible. »

 

L’après-carrière

« J’ai conscience que tout va s’arrêter un jour. J’ai la chance d’avoir côtoyé des joueuses qui ont pris leur retraite. Je suis plus proche de la fin que du début. Il ne faut pas que ce soit la dépression, il faut se préparer à cela. Ce sera un changement de vie mais sûrement dans le sport ou le foot. J’essaie de trouver ce que j’ai envie de faire. »

 

La création de tes stages

« J’organise de A à Z les stages. J’ai eu beaucoup de demandes pour les premiers. Cela m’a encouragé à continuer. C’est quelque chose qui me plaît. C’était une belle surprise. C’est important pour moi de transmettre. Je me suis rendu compte que j’avais aussi un rôle en tant que joueuse professionnelle pour montrer la voie aux plus petites. Les filles ne sont pas encore acceptées de partout dans le football. C’est un combat permanent. »

 

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte