Féminines / D1 Féminine

Paris FC - OL fixé au mercredi 20 février : « Une programmation surprenante, des motivations qui posent problème »

Publié le 07 février 2019 à 17:14:00
Paris FC - OL fixé au mercredi 20 février : « Une programmation surprenante, des motivations qui posent problème »
Le Directeur de la Communication de l'OL Olivier Blanc évoque la programmation du match en retard comptant pour la 16ème journée de D1 Féminine Paris FC - OL au mercredi 20 février.

Olivier, la Fédération a fixé le match en retard contre le Paris FC le mercredi 20 février alors qu’il paraissait plus normal de le faire jouer le week-end suivant, comment en est-on arrivé là ?
« Cette programmation n’est pas seulement surprenante, elle est surtout contraire à l’usage. Au-delà de la décision elle-même qui pose un problème d’équité en nous imposant de jouer deux matches en quatre jours alors que rien ne l’imposait, ce sont les motivations de cette décision qui posent problème ».


C’est à dire ?
« Le calendrier du Championnat de France de D1 Féminine laisse quelques dates disponibles pour faire jouer d’éventuels matches en retard. Parmi ces dates, il y avait le samedi 23 février. Le match aurait donc dû être fixé au samedi après-midi ».

Alors comment est-on passé du samedi au mercredi ?
« En fait, on est d’abord passé du samedi au vendredi avant que la sélectionneure de l’Équipe de France Corinne Diacre ne récuse cette date du vendredi. Pour comprendre cet enchaînement, il faut savoir que le calendrier FIFA prévoit une période internationale (mise à disposition des joueuses aux sélections nationales par les clubs) à partir du lundi 25 février. Le week-end des 23/24 février ne comportant pas de match (sauf éventuels matches remis donc), Corinne Diacre avait décidé d’anticiper cette mise à disposition en convoquant les joueuses dès le samedi pour mieux préparer les matches contre l’Allemagne et l’Uruguay, d’où l’impossibilité de faire jouer ce match ce même jour».

L’idée de la sélectionneure de rassembler les joueuses dès le samedi est plutôt bonne ?
« Ce n’est pas la question et nous avions accepté le principe. Il est évident que tout doit être mis en œuvre pour que l’équipe de France travaille dans les meilleures conditions. Tout le football français et l’OL bien évidemment le souhaitent. Il faut simplement que cela se fasse en bonne intelligence avec les clubs et sans les pénaliser. Notre proposition de jouer le vendredi 22, qui plus est souhaitée par Canal +, allait dans ce sens en permettant le rassemblement de l’Équipe de France le samedi ».

Corinne Diacre s’y serait opposé ?
« Oui, ce qui pose d’une façon plus globale la question des rapports entre la sélectionneure et les clubs qui ne sont pas constructifs. Un exemple parmi d’autres. En novembre dernier, à l’occasion d’un match de l’Équipe de France à Nice, il y avait une réunion des entraîneurs des clubs de D1. Ceux-ci ont souhaité assister à l’entraînement de l’Équipe de France ce qui se fait partout ailleurs. Corinne Diacre a refusé. De notre côté, nous essayons d’être à son écoute, preuve le prêt d’Emelyne Laurent cet hiver à Guingamp. Corinne Diacre regrettait que des joueuses susceptibles de participer à la Coupe du Monde n’aient pas suffisamment de temps de jeu. Reynald a alors accepté qu’Emelyne termine la saison à Guingamp. Il ne faut pas que les intérêts individuels pénalisent le football féminin français qui est en plein essor ».

Le match va donc se jouer le mercredi 20 ?
« Nous faisons appel de cette décision pour les raisons expliquées précédemment, mais aussi parce que ce choix n’est pas équitable. Il n’y a aucune raison pour qu’on impose au Paris FC et à l’OL un deuxième match en quatre jours (le Paris FC jouera à Guingamp le samedi 16 pendant que nous recevrons Lille), alors que nous aurions eu une semaine pour préparer ce match de la 16ème journée s’il s’était joué le 3 février comme prévu. On peut d’ailleurs s’étonner que les conditions météorologiques aient empêché notre match de se jouer dans la banlieue parisienne, alors que dans le même temps le PSG pouvait recevoir Montpellier à Paris dans des conditions parfaites ».

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte