Masculins / OL - PSG

OL – PSG : un duel de formations

Publié le 01 février 2019 à 09:41:00

présenté par  présenté par FirstTeam

OL – PSG : un duel de formations
L’opposition entre l’OL et le PSG fera s’affronter des joueurs issus des centres de formation des deux clubs. Focus sur des duels entre Gones et Titi parisiens.

L’OL et le PSG sont reconnus comme étant deux grandes écoles de football. De Benzema à Umtiti pour Lyon ou d'Anelka à Sakho pour Paris, de grands joueurs ont été formés dans les deux institutions. Certains jeunes sont devenus grands mais sont restés fidèles à leur club formateur et s’affronteront lors de la 23ème journée de Ligue 1 Conforama, au Groupama Stadium.

 

Lopes / Areola : un duel de gardiens

 

duel gardien

 

D’un côté un Champion d’Europe, de l’autre un Champion du Monde. Issu du centre de formation de leur club respectif, Anthony Lopes et Alphonse Areola évoluent là où ils ont tout appris. Tous les deux titrés avec leur équipe nationale, les jeunes gardiens ont bien grandi. De supporter à pilier de l’OL, le natif de Givors a franchi beaucoup d’étapes et est devenu un membre indispensable du collectif. A 28 ans, il compte déjà 277 apparitions avec son club, toutes compétitions confondues. Côté PSG, les gardiens défilent mais Alphonse Areola est toujours là. Inscrit dans une rotation avec Gianluigi Buffon, ses dirigeants l’ont même mis en parfaite condition pour acquérir de l’expérience auprès de l’un des meilleurs portiers de l'histoire. Pour preuve, sur ses 10 titularisations en Ligue 1 Conforama, il affiche 88% d’arrêts effectués, soit le meilleur taux de réussite de sa carrière. A titre de comparaison, Anthony Lopes a réalisé 81.1% d’arrêts en ayant joué le double de rencontres (20).

 

Fekir / Kimpembe : un duel de champions du monde

 

duel champion du monde

 

Les deux joueurs ont un point commun et pas n'importe lequel : ils partagent le statut de Champion du Monde. Un titre acquis ensemble en Russie. Ni l’un, ni l’autre n’était titulaire au cours de cette compétition mais le Lyonnais et le Parisien ont plus ou moins profité du même temps de jeu durant l'épopée des Bleus. Du début de sa formation à aujourd’hui, Nabil Fekir a pris du galon. Patron dans le vestiaire et sur le terrain, il a su se montrer décisif dans les grands matches et porte tout logiquement le brassard de capitaine pour la deuxième année consécutive. Presnel Kimpembe, quant-à-lui, est titulaire avec son club malgré la concurrence. Depuis ses débuts en professionnel en 2014, le défenseur central ne cesse d’augmenter son temps de jeu, saison après saison. Le Titi parisien ne cesse de progresser et a même déclaré vouloir faire toute sa carrière au PSG et porter un jour le brassard de capitaine.

 

Aouar / Rabiot : un duel de milieux de terrain

 

duel milieu

 

Dernière grande révélation issue de la formation lyonnaise, Houssem Aouar semble prédit à un grand avenir. Depuis deux saisons, le milieu de terrain a pris une autre dimension à l’OL. D'une saison à l'autre, son temps de jeu a été multiplié par 19,4 passant de 158 minutes de jeu (en 5 matches) en 2016/2017 à 3075 minutes (44 matches) en 2017/2018. Cette année, il a déjà disputé 29 rencontres toutes compétitions confondues. Du côté de Paris, Adrien Rabiot, en froid avec son club, possède déjà beaucoup d’expérience. Le Francilien affiche au moins 20 matches par exercice depuis 7 saisons. Il faut remonter à l'exercice 2012/2013 pour trouver trace de son temps de jeu le plus faible : 1329 minutes en 22 apparitions.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte