Masculins / OL - Reims

Après OL - Reims : les belles histoires de la 1ère, 100ème et 200ème d'Anthony Lopes en Ligue 1

Publié le 12 janvier 2019 à 11:00:00

présenté par  présenté par FirstTeam

Après OL - Reims : les belles histoires de la 1ère, 100ème et 200ème d'Anthony Lopes en Ligue 1
Ce vendredi 11 Janvier 2019, face à Reims, Anthony Lopes effectue son 200ème match de Ligue 1. Une belle série entamée en 2013 alors qu’il n’est encore qu’un jeune gardien. Retour sur les dates anniversaires du dernier rempart lyonnais.

Le 1er : Un baptême de feu dans le derby

 

OL - ASSE 1-1 le 28 avril 2013 pour la 34ème journée

 

Gilles Rousset, ancien gardien de l'OL et son entraîneur chez les jeunes, disait d'Anthony Lopes qu'il n'était pas du genre à gamberger. Le gardien d'alors 22 ans avec ses deux apparition en pro au compteur le prouvait déjà pour son premier match en Ligue 1...  avec un derby bouillant à Gerland. Tout un symbole pour ce pur Lyonnais qui a grandi dans les travées du Virage Nord et qui a appris sa titularisation quelques heures avant suite à la grave blessure de Rémy Vercoutre à l'entraînement. Sous les couleurs de son club formateur, Anthony Lopes débute fort avec un derby. Le remplaçant se met vite en confiance avec un arrêt face à Aubameyang mais s’incline sur une tête de Kurt Zouma. L’OL arrache finalement le nul et évite une défaite à son jeune gardien.

 

Il y avait une pression particulière. J’ai appris que j’allais jouer après l’entraînement d’hier. Rémy (Vercoutre) m’a mis à l’aise. Je voulais aussi faire un bon match pour lui. Je ne suis pas du genre à me mettre trop de pression. Je n’avais pas prévu de débuter ma carrière comme cela. Tout le monde m’a mis à l’aise. Je tiens aussi à remercier les supporters. Mon premier arrêt du pied face à Aubameyang m’a mis en confiance… J’espère faire les choses comme il faut pour la suite.


RS11704_DSC_3498

 

Le 100ème : Lopes/Vercoutre, des retrouvailles symboliques

 

OL - Caen 4-1 le 14 février 2016 pour la 26ème journée

 

C'est là encore un joli clin d'oeil du destin. Pour son 100ème matchen Ligue 1, Anthony Lopes retrouve Rémy Vercoutre au côté duquel il a débuté en pro en tant que doublure. Celui surtout avec qui il a appris le métier en écoutant, s'imprégnant des consignes et des conseils du mentor Joël Bats. Alors que les deux hommes s'apprécient et ses respectent beaucoup, ils se livrent un duel à distance, à une centaine de mètres l'un de l'autre. Mais ce jour-là, le Lyonnais et son équipe ont le dernier mot en surclassant les Caennais avec une victoire 4 à 1. Dans sa cage, Anthony Lopes est vigilant et n'encaisse qu’un seul but grâce notamment à deux arrêts, dont une balle repoussée sur un coup franc frappé fort par Andy Delort. Le Gone a bien grandi. 

 

C’était spécial et je remercie les supporters, mes partenaires, le staff pour tout cela. C'est une très grande fierté de jouer ce 100ème match au Groupama Stadium devant ma famille, les supporters et face à Rémy Vercoutre. Je ne pouvais rêve mieux, c'est magique. 


RS19160_LPR_QUO_OL-CAEN44

 

Le 200ème : Rien ne pouvait le priver de ce rendez-vous

 

OL - Reims le 11 janvier 2019 pour la 20ème journée

 

Les félicitations de son entourage, les banderoles des supporters, les articles de presse... tout était prêt pour fêter comme il se devait cette nouvelle étape dans la carrière du gardien lyonnais. Une maladie qui lui a fait passer une nuit et une journée compliquées a pourtant bien failli le contraindre à repousser l'échéance quelques minutes avant le coup d'envoi. Mais dur au mal, Anthony Lopes voulait atteindre cette barre des 200 matches en Ligue 1, ce jour-là et pas plus tard. Tout cela ne l'a pas empêché d'être une nouvelle fois. Après avoir encaissé un but en première mi-temps, le gardien lyonnais sauve son équipe en remportant un face-à-face contre Ojo dans les dernières minutes de la rencontre... Encore et toujours présent !

 

On m’a dit ce matin que c’était ma 200ème. Ça fait plaisir. Je remercie le virage Nord pour la banderole. Je fais mon petit bonhomme de chemin et on verra ce que l’avenir me réserve. J’ai eu une nette évolution depuis mes débuts, surtout dans l’aspect mental et personnel. On m’a souvent reproché ce côté sanguin. Il a fallu trouver le juste milieu pour faire l’homme que je suis aujourd’hui… Il va falloir faire quelques saisons pour rattraper Yves Chauveau et Grégory Coupet. C’est l’objectif, il faut être régulier.

 


 

...

. LOPES ET LA LIGUE 1 EN CHIFFRES .

Bilan : 200 matches pour 217 buts encaissées et 76 clean sheets

3ème gardien lyonnais le plus capé en L1/D1 :
420 pour Yves Chauveau (64-75 et 78-92) / 370 pour Grégory Coupet (97-08)

Equipe la plus affrontéeRennes à 12 reprises

Adversaire préféréNantes avec 7 victoires, 3 nuls, 0 défaite

Adversaire « détesté »Paris Saint Germain avec 32 buts encaissés en 11 matches

 

 

...


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte