Masculins / OL - Strasbourg

Après OL - Strasbourg : une histoire de penalty

Publié le 09 janvier 2019 à 15:28:54

présenté par  présenté par FirstTeam

Après OL - Strasbourg : une histoire de penalty
Les penalties ne réussissent pas vraiment au Lyonnais. Mardi face aux Strasbourgeois, Kenny Tete en a concédé un litigieux et Nabil Fekir a manqué le sien.

C’est le premier tournant du match, un penalty sifflé contre l’OL à la 26ème minute. Kenny Tete intervient en retard sur Jonas Martin. Léger cafouillage et le Strasbourgeois s’écroule dans la surface lyonnaise. L’arbitre Clément Turpin, n’hésite pas et désigne immédiatement le point de penalty. Si à vitesse réelle la faute semble évidente, au ralenti, elle l’est moins. Un penalty assez litigieux pour faire appel à la VAR. Monsieur Turpin est interpellé par ses adjoints et confirme rapidement la faute sans consulter l’écran de contrôle. Pourtant, au ralenti, Tete touche le ballon. Jonas Martin chute après avoir frappé le sol et non le cuir. En cause, un léger contact au niveau des jambes. Le penalty est finalement transformé par Ludovic Ajorque.

 

608xNabilFekir415

 

Nabil Fekir a lui aussi eu l’opportunité d’inscrire le sien. Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, le capitaine lyonnais est fauché au niveau des genoux. Au moment de la frappe, il ouvre trop son pied et rate le cadre. La balle passe à gauche des cages. Une occasion manquée comme d’autres. En effet, l’OL tient une statistique peu flatteuse avec seulement deux penalties inscrit sur les cinq dernières tentatives. Par ailleurs, le penalty subit contre Strasbourg a été le seul en Coupe de la Ligue et côté championnat l’équipe en a encaissé trois (3/21 soit 15% des buts concédés).

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte