Masculins / OL - ASSE

OL – ASSE : Les Lyonnais ont la tête dure ! (1-0)

Publié le 23 novembre 2018 à 23:53:00
OL – ASSE : Les Lyonnais ont la tête dure ! (1-0)
L’OL s’est imposé 1 à 0 dans le 117ème derby de l’histoire. Dans une superbe ambiance, les Lyonnais ont élevé leur niveau de jeu en seconde période pour faire la différence grâce à un coup de boule de Denayer et avant de résister en infériorité numérique. L’OL est provisoirement 2ème !

. LES TEMPS FORTS .

22’. Claquette de Lopes pour détourner une tête de Diony.

30’. Miracle de Lopes sur une tête à bout portant de Debuchy.

45’. Inquiétude autour de Lopes mal retombé.

46’. Sortie de Fekir remplacé par Cornet.

47’. Tir non cadré de Dembélé.

50’. Demi-volée trop enlevée de Cornet.

61’. Tir de Memphis qui frôle le bas du montant.

62’. But de Denayer de la tête sur un corner de Memphis. 1-0.

68’. Tête d’Aouar juste à côté.

70’. Expulsion de Rafael pour un tacle les deux pieds décollés.

82’. Enorme occasion pour Aouar et Cornet qui n’arrivent pas à conclure.

88’. Parade de Lopes qui bloque la demie-volée de Cabella.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

A quelques jours seulement d’un rendez-vous crucial face à Manchester City, la tête n’était vraiment pas à l’Europe. Seule la réception de Saint-Etienne pour le 117ème derby de l’histoire occupait les esprits depuis de longues journées. Dans un Groupama Stadium qui avait logiquement répondu présent et sous une pluie battante, les Lyonnais affichaient d’emblée une détermination qui étaient montés en eux durant la trêve internationale. Mais les Verts, privés de leurs supporters, n’étaient pas en reste dans ce registre, ce qui leur permettait de s’imposer dans les airs à deux reprises. Lopes se mettait au niveau de ce match qu’il aime tant pour sauver, encore et toujours, son équipe. De l’autre côté, Ruffier n’avait pas encore eu besoin de se déployer durant une première période à l’avantage des Stéphanois en nombre d’occasions.

asse__0000_OL-ASSE5

 

Tout restait donc à faire pour les Lyonnais qui ne pouvaient plus compter sur leur capitaine, blessé et remplacé par Cornet. Mais les murs des vestiaires avaient dû trembler puisqu’ils montraient un tout autre visage. La pressions s‘était clairement intensifiée et la récompense ne tardait pas à venir grâce à un coup de boule de Denayer. Le ton monte sur une pelouse détrempée et Rafael en subit les conséquences avec une expulsion suite à un tacle non maîtrisé. En supériorité numérique, les Verts retrouvaient des couleurs mais pas la solution face à une défense composée de 10 guerriers tenait bon dans ce dernier quart d’heure. Il fallait avoir le cœur bien accroché dans une fin de match irrespirable et un temps additionnel interminable. Un dernier corner… et tout un peuple pouvait exulter ! Ce succès permet aux Lyonnais de s’installer provisoirement sur la 2ème place du podium avec un point d’avance sur Lille et 2 sur Montpellier. Seul point noir de la soirée, la sortie sur blessure du capitaine Nabil Fekir à 4 jours de la réception de City.

 

. LE FAIT DU MATCH .

Lopes, une mi-temps de haut-vol

Le gardien a une nouvelle fois pu montrer toute sa classe dans ce derby, avec quelques arrêts décisifs dont il a le secret. En première période, il s’illustre d’abord à la 22ème minute sur une tête de Diony, avant de faire un arrêt réflexe spectaculaire à la 30ème, après un coup franc côté gauche de Khazri, repris par Debuchy. Le portier portugais a tout simplement maintenu à flots son équipe dans cette rencontre. Si le score reste vierge à la mi-temps, c’est en grand partie grâce à lui.

asse__0005_DSC_1161 

 

. LA STAT .

1

Le roc Jason Denayer a choisi le meilleur moment pour ouvreur son compteur sous ses nouvelles couleurs et ainsi délivrer les siens dans ce 117ème derby longtemps indécis. Arrivé cette saison en provenance de Galatasaray, l’international belge de 23 ans (10 sélections) s’est tout de suite fait une place au cœur de la défense lyonnaise. Sa puissance, son placement et son jeu de tête sont autant d’atouts défensifs qu’il a su transposer offensivement. La 62ème minute en est la parfaite illustration : un coup de casque précis expédié dans le bon timing au fond des filets. Grâce à cette réalisation, l’OL a ainsi préservé son invincibilité au Groupama Stadium et lancé sa série marathon.


. L'ANALYSE DU CONSULTANT .

$name
Un derby ne se joue pas, il se gagne. Clean sheet et contrat rempli ! On a fait ce qu’il fallait au bon moment. Ce but vient couronner un temps fort. On rentre sur le podium. On a eu plus de mal avant et après. Mais le travail est fait.


...

. LA FEUILLE DE MATCH .

L1 (J14) : OL – AS Saint-Etienne 1-0 (0-0)

Arbitre : Antony Gautier. Spectateurs : 55 701.

But : Denayer (62’) pour l’OL.

Avertissements : Monnet-Paquet (39’), Kolodziejczak (89’) à l’ASSE. Denayer (42’) à l’OL.

Expulsion : Rafael (70’) à l’OL.

OL : Lopes – Denayer, Marcelo, Marçal – Rafael, Ndombele, Aouar, Mendy – Memphis (Traoré, 90’), Fekir (cap.) (Cornet, 46’), Dembélé (Tousart, 73’). Entr : Bruno Genesio.

ASSE : Ruffier (cap.) – Debuchy, Subotic, Kolodziejczak – Monnet-Paquet (Hamouma, 68’), Selnaes (Beric, 77’), M’vila, Gabriel – Cabella, Diony (Salibur, 68’), Khazri. Entr : Jean-Louis Gasset.

 

...


Sur le même thème