Masculins / Guingamp - OL

Bruno Genesio: « On ne va pas prendre de risque avec Nabil Fekir pour samedi »

Publié le 09 novembre 2018 à 12:21:18
Bruno Genesio: « On ne va pas prendre de risque avec Nabil Fekir pour samedi »
Le coach lyonnais a évoqué l'actualité de son équipe à la veille du déplacement à Guingamp en Ligue 1 Conforama.

Point santé

« On a bien récupéré du match de mercredi. Léo est en réathlétisation. Je pense qu’il sera présent la semaine prochaine avec le groupe. Nabil Fekir a ressenti une petite fatigue musculaire à l’adducteur contre Hoffenheim mais rien de grave. On ne prendra pas de risque pour demain. Il sera lundi à Clairefontaine. Martin Terrier et Jordan Ferri seront présents. »

 

Le match à Guingamp

« Tous les matches sont des tournants quand on veut être dans le haut du tableau. Il faut les gagner. C’est un match important... Il y a eu un changement d'entraîneur. Cela peut donner un peu plus d'énergie à l'équipe. Il y aura des retours sur le plan offensif. J'en profite pour saluer Antoine Kombouaré. C'est toujours difficile de vivre ces moments. »

 

Le nul contre Hoffenheim

« On a dans l’ensemble mérité de gagner ce match mais on n’a pas été assez efficaces dans les deux surfaces. On aurait pu s’éviter de subir ce qu’on a subi en fin de match. Il y a forcément une explication mentale dans le fait d’encaisser des buts en fin de match. Ce n’est pas en rabâchant négativement les choses qu’on va régler cela. Il faut être capable de prendre du recul et regarde ce qui a bien fonctionné... On a fait retour vidéo sur le match. Il y a eu des discussions informelles avec des joueurs. »

 

Le problème d'efficacité offensive

« Il y a un problème d'agressivité parfois dans la zone de vérité. C'est une des raisons. On n'est pas assez tueur devant le but. On privilégie le beau geste à l'efficacité. Il y a aussi le manque de confiance. On a tendance à rajouter une touche, à manquer de spontanéité. »

 

Memphis

« Il y a une double lecture sur le match de Memphis. Son match est bon pour l'équipe. Il a montré de l'investissement. Son comportement a été bon. Il fait un grand nombre d'appels, de courses, de replis à l'image de Nabil Fekir. Son match n'a été ni catastrophique, ni inadmissible comme j'ai pu le lire. Je regrette qu'on stigmatise un joueur. On tient compte d'événements qui n'ont rien à faire dans une analyse de match. Il a aussi été dans le dur la saison passée et il a fait une énorme fin de saison. »

 

Le système à 3 derrière

« On a les joueurs pour jouer dans ce système. Il nous permet de garder le triangle au milieu, d’utiliser les qualités de nos latéraux qui sont très intéressants offensivement tout en sécurisant derrière avec trois défenseurs. Il y a Oumar Solet qui peut intégrer l’équipe et voir si un des latéraux peut parfois glisser dans l’axe. Je pense à Kenny Tete... Certains entraîneurs, même des plus grands, ont utilisé plus de systèmes que moi. Il faut analyser cela avec les joueurs disponibles. Lorsque cela se fait en France, le coach est critiqué. Il y a un traitement différent par rapport aux coaches étrangers. Il y a une double lecture suivant qu'on est à l'OL ou qu'on est ailleurs ».

 

Les critiques dans les médias

« Le président a voulu dire que lorsqu’on est dans un contexte négatif, cela peut avoir un impact. On a tendance à oublier que les joueurs sont avant tout des hommes comme vous et moi. Les critiques négatives peuvent avoir un impact. Cela ne donne pas forcément confiance. On est là pour inverser la tendance. C'est à nous de lutter. Il y a aussi lecture plus positive. On a notre destin entre les mains en Champions League et on est toujours dans la course en Ligue 1. On n'est pas au niveau qu'on voudrait être mais ce n'est pas catastrophique. Le président ne dédouane personne et on ne se cacher derrière rien. Il n'est pas question de dire que tout va bien ».

Sur le même thème