Masculins / OL - Nantes

OL – FC Nantes : les Lyonnais piétinent avant de retrouver l’Europe (1-1)

Publié le 29 septembre 2018 à 22:31:00
OL – FC Nantes : les Lyonnais piétinent avant de retrouver l’Europe (1-1)
Bousculés par des Nantais à la recherche d’un résultat, les hommes de Bruno Genesio ont concédé le nul face aux Canaris lors de la 8ème journée du championnat de France, avant d’accueillir le Shakhtar en Champions League, mardi (1-1).

. LES TEMPS FORTS .

10’. Suite à un corner, Miazga hérite du ballon dans les six mètres mais envole trop sa frappe.

22’. Après un duel entre Dembélé et Krhin, la balle revient vers Aouar qui marque d’un plat du pied. 1-0.

32’. Frappe enroulée de Marçal qui oblige Tatarusanu à se déployer.

38’. Puissant tir de Dembélé que Tatarusanu repousse du tibia.

42’. Parade de Lopes sur un coup franc de Lima qui prenait la direction de la lucarne.

47’. La frappe croisée de Fekir, légèrement écrasée, termine sa course sur la base du poteau.

62’. Frappe tendue de Boschilia qui termine sa course le long du poteau de Lopes, battu. 1-1.

65’. Aouar reprend de la tête un coup franc de Memphis mais la balle file juste au-dessus.

67’. Ciseau de Dembélé qui passe à côté.

73’. Lopes remporte son face à face avec Waris, qui filait seul au but.

81’. Penalty pour l’OL tiré par Fekir mais détourné par Tatarusanu.

83’. Traoré place une tête aux six mètres mais ne rabat pas assez le ballon.

90’. Waris trouve le montant gauche de Lopes d’une frappe à bout portant.

 

. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Comme face à Dijon (0-3) en cours de semaine, Bruno Genesio décidait de faire souffler plusieurs de ses joueurs au moment de recevoir Nantes et d’en relancer d’autres. Peu en réussite ces derniers temps, Memphis retrouvait une place de titulaire sur le flanc gauche de l’attaque lyonnaise, laissant l’axe à Dembélé, héros du déplacement en Bourgogne, et le rôle de soutien à Fekir, de retour de blessure. Derrière, Marçal profitait du forfait de Mendy pour disputer ses premières minutes de la saison. Légèrement émoussé par l’enchaînement des matches, l’OL démarrait timidement sa rencontre et Nantes faillit en profiter sur une grosse occasion que manquait Miazga (13’). Une frayeur qui réveillait quelque peu les Rhodaniens, qui ouvraient le score grâce à l’opportunisme d’Aouar (22’, 1-0). Un avantage pris contre le cours du jeu, qui aurait pu ne pas durer jusqu’à la pause sans un grand Lopes (42’).

 

nantes__0003_OL-NANTES3
 

Devant au retour des vestiaires, l’OL manquait le break sur cette frappe de Fekir qui échouait sur le montant de Tatarusanu (47’) et le payait cash. Juste après l’heure de jeu, Boschilia décochait une frappe pure que Lopes effleurait sans pour autant détourner suffisamment (62’, 1-1). Inoffensif lors du second acte, les Canaris égalisaient et n’allaient plus lâcher le morceau. Aouar (65’), Dembélé (67’) puis Traoré (83’) s’y essayaient mais pêchaient dans la finition, tout comme Fekir, dans un jour sans, qui voyait le portier adverse détourner son penalty (81’). Pas vernis, Lyon frôlait la correction mais Lopes, encore une fois énorme, sauvait les meubles et le point du match nul devant Waris (73’ et 90’)

 

. LE FAIT DU MATCH .

La sale soirée de Fekir

Evidemment, personne n’osera blâmer Nabil Fekir, si souvent décisif pour l’OL, de ne pas avoir su trouver la faille ce samedi soir. Mais le fait est que le capitaine lyonnais aurait pu offrir la victoire aux siens face aux Nantais à deux reprises, sans un manque de réussite et de lucidité en seconde période. Son premier loupé intervenait dès le retour des vestiaires, quand sa frappe croisée, un peu écrasée, vint mourir sur le poteau d’un Tatarusanu battu, qui détournait ensuite son penalty à un moment charnière de la partie. Une soirée à oublier et dont on ne tiendra pas rigueur.

 

nantes__0001_OL-NANTES5

 

. LA STAT .

22

Ce chiffre paraîtra peut-être anecdotique mais l’OL, qui a su tenir en fin de rencontre face à une équipe de Nantes qui tentait d’arracher la victoire sur ses dernières opportunités, n’a perdu qu’un seul de ses 22 derniers matches face aux Canaris en Ligue 1. C’était le 6 décembre 2008 et Lyon s’était incliné 2 buts à 1.


. L'ANALYSE DU CONSULTANT .

$name
Le nul est assez équitable dans l’ensemble. Nantes n’a pas volé son résultat. On a quand même tenté des choses mais on est tombé sur un bon gardien, qui était en plus en état de grâce. Cela fait partie du jeu. Au niveau de l’attitude, on n’a rien à reprocher aux joueurs. Il nous a juste manqué un peu de chance pour faire basculer le sort en notre faveur.


...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Groupama Stadium de Décines.

L1 (J8) : OL – FC Nantes 1-1 (1-0).

Arbitre : Frank Schneider. Spectateurs : 50 319.

Buts : Aouar (22’) pour l’OL. Boschilia (62’) pour Nantes.

Avertissements : Morel (29’), Diop (34’) et Fekir (87’) à l’OL. Lima (16’), Tatarusanu (74’) et Fábio (90+2’) à Nantes.

OL : Lopes – Dubois, Marcelo, Morel, Marçal (Rafael, 75’) – Diop (Ndombele, 70’), Aouar – Traoré, Fekir (cap.), Memphis – Dembélé (Cornet, 70’). Entr. Bruno Genesio.

FC Nantes : Tatarusanu – Fábio (Kwateng, 90+5’), Miazga, Mbodji, Lima – Krhin, Touré – Evangelista, Rongier (cap.), Boschilia (Limbombé, 82’) – Waris (Coulibaly, 90+6’). Entr. : Miguel Cardoso.

 

...


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte