Masculins / International Champions Cup

ICC : Inter - OL, une affiche et de nombreux souvenirs

Publié le 03 août 2018 à 12:29:02
ICC : Inter - OL, une affiche et de nombreux souvenirs
Ce samedi, l’OL affronte l’Inter Milan à l’occasion de son deuxième match dans l'International Champions Club.

Après avoir réussi ses débuts pour son entrée en lice dans l’International Champions Cup, grâce à une victoire arrachée contre le SL Benfica (2-3), l’OL aborde son deuxième match dans ce prestigieux tournoi par un duel face à l’Inter Milan. Une rencontre de prestige qui ravive les souvenirs de glorieux moments passés.

L’Inter, un club à part

Né le 9 mars 1908, l’Internazionale, de son vrai nom, a été fondé par d’anciens membres du Milan Cricket and Football Club, devenu au fil du temps l’AC Milan, son plus grand rival. Aux couleurs rouge et noire traditionnelles des Rossoneri, l’Inter répond avec une tunique striée de bandes noires et bleues, que portent une multitude d’étrangers. Car là est la vocation première de l’Internazionale : offrir aux joueurs non-Italiens la possibilité de jouer au foot. L’histoire est en marche et les Nerazzurri empruntent sans tarder le chemin vers la gloire.

Un membre du gotha européen

Deux ans après avoir vu le jour, le club remporte le premier de ses dix-huit Scudetti. Des succès en championnat qui jalonnent les 110 ans d’existence de la formation intériste, qui glanera également sept fois la Coupe d’Italie et cinq fois la Supercoupe, ainsi que trois Ligue des Champions, trois Coupe de l’UEFA, deux Coupe Intercontinentale et une Coupe du Monde des Clubs. De quoi se constituer l’un des plus beaux palmarès du football européen.

Les récentes performances

Huit ans après avoir réalisé un triplé Championnat – Coupe – Ligue des Champions historique au sein du football transalpin, La Beneamata (= la Bienaimée, surnom du club) espère retrouver de sa superbe. Il faut dire que depuis quelques saisons maintenant, l’Inter peine à renouer avec son glorieux passé, notamment au niveau européen. Au cours des six dernières années, le club était aux abonnés absents en C1, avant d’y acter son retour en fin de saison dernière. Au terme d’un final de folie sur la pelouse de la Lazio de Rome (2-3), son concurrent direct, les Nerazzurri ont arraché leur qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions en terminant 4e de Serie A, à cinq points du podium. Une performance due en grande partie à Mauro Icardi. Le capitaine intériste, qui a hérité du brassard il y a trois ans, a terminé la saison passée dans le costume de capocannoniere (= surnom donné au meilleur buteur du championnat italien), aux côtés de Ciro Immobile, du haut de ses 29 réalisations. L’international argentin est un buteur racé, l’un des plus talentueux de sa génération. À seulement 25 ans, il est déjà le 9e buteur de l’histoire de l’Inter (107 buts) et est le 6e plus jeune joueur de l’histoire à avoir dépassé la barre des 100 buts en Serie A (25 ans et 27 jours). Il sera le principal danger pour l’OL samedi soir.

Les confrontations entre l’Inter et l’OL

L’Inter restera toujours un adversaire à part pour l’OL. C’est face aux Nerazzurri que le club rhodanien a disputé le tout premier match européen de son histoire, le 10 décembre 1958, à Milan. C’était à l’occasion d’un 1/8 de finale aller de la Coupe des Villes de Foire et cette confrontation laissa une trace mémorable dans les annales, puisque l’OL y connu son plus grand revers en Coupe d’Europe (7-0). Mais l’avenir permit aux Lyonnais de se venger et de marquer les mémoires à leur tour. Ce fut le cas en octobre 1997, où les Olympiens terrassèrent chez lui l’Inter des Ronaldo et Djorkaeff (1-2) en 1/16 de finale aller de Coupe de l’UEFA, malgré une défaite et une élimination concédée au retour (1-3). Ou encore lors de cette fameuse nuit du 2 octobre 2002, quand l’OL sortit encore vainqueur du duel entre les deux formations au stade Giuseppe Meazza (1-2), en phase de poules de Ligue des Champions. Le match retour, joué le 22 du même mois, constitue l’un des plus beaux jamais vus à Gerland (3-3). Un duel épique qui marqua à son tour l’histoire commune des deux clubs, qui se sont affrontés sept fois en tout et pour tout, pour un bilan légèrement en faveur des Intéristes (OL : 2V, 2N, 3D).

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte