Masculins / Stage

Stage : le point santé et les recommandations du Doc Christophe Baudot en temps de préparation

Publié le 09 juillet 2018 à 09:00:00
Stage : le point santé et les recommandations du Doc Christophe Baudot en temps de préparation
La préparation est un moment très particulier pour lui. Christophe Baudot, médecin de l’équipe professionnelle depuis tout juste un an, est aux aguets depuis une semaine alors que les efforts intenses consentis par les joueurs se multiplient. Il a fait un point sur l’état des troupes avant d’évoquer la gestion des douleurs.

Point santé

« Tout se passe très bien. On est dans de très bonnes conditions. On a repris depuis une semaine et tout le monde va bien. Il y a juste un petit problème de mollet pour Tanguy Ndombele mais rien de bien méchant. On s’adapte au jour le jour. »

Entre efforts et récupération

« On est dans une phase de reprise intensive. On espère que les joueurs ont réalisé le pré-programme donné par les préparateurs physiques durant les vacances avant d’arriver. Cela a été fait. Dans le staff, on est aussi très attachés au poids car plus il y a de la masse à traîner et plus il y a un risque de blessure. On mène une activité importante mais il faut aussi beaucoup de récupération. On est donc dans un endroit idéal avec un hôtel qui dispose de bains et de balnéothérapie. Avec la bonne humeur, il y a tous les ingrédients pour réussir un très bon stage. »

La gestion des douleurs musculaires et autres pépins

« L’enjeu pour le staff est de bien déterminer le seuil de douleurs que les joueurs peuvent encaisser durant les séances et surtout le seuil de douleurs qui pourrait entraîner une lésion ou une blessure. Ressentir des douleurs à la reprise est tout à fait normal comme les courbatures et autres douleurs liées à une reprise excentrique. On a justement arrêté Tanguy pendant 48 heures pour éviter qu’il passe cette limite. Il y a des joueurs qui se plaignent de petites douleurs mais on sait que c’est le prix à payer pour une bonne préparation. »

Préparation et match amical

« Les matches amicaux sont pris à travers le filtre de la préparation physique. On ne les prépare pas de la même façon que les rencontres de compétition officielle. L’objectif est d’encaisser encore du travail. On joue vendredi soir et on va s’entraîner normalement jusqu’à jeudi. Il n’y aura que la journée avant le match. On ne s’arrête donc pas, on intègre juste les matches dans la préparation. »

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte