Masculins / Stage

Stage : Une opposition à 11 contre 11 très attendue après tellement d'efforts

Publié le 10 juillet 2018 à 18:33:00
Stage : Une opposition à 11 contre 11 très attendue après tellement d'efforts
Exemptés de réveil musculaire, mise à part Memphis, les joueurs lyonnais avaient rendez-vous en milieu de matinée au Stade Saint-Laurent pour un travail foncier.

10h15. Seul Memphis a eu le droit à un réveil musculaire ce mardi matin. L’objectif pour l’international néerlandais est évidemment de rattraper le rythme des autres joueurs qui ont quant à eux profité d’une nuit de sommeil un peu plus longue qu’à l’accoutumée. Le groupe lyonnais a débuté ses occupations athlétiques à 10h15 au Stade Saint-Laurent par du travail de prévention et du renforcement musculaire. L’intensité est nettement montée d’un cran avec dans la foulée un 30/30 effectué à très vive allure. 

608papierentrainement

Une des rares séances sans ballon depuis la reprise dont les propriétés sont expliquées par Cédric Uras, ancien joueur de l’OL (1995-2000) qui vient tout juste d’intégrer le staff professionnel en tant que préparateur physique après deux saisons avec les U19 féminines. 

« On a commencé avec un travail de prévention, un travail important avant les entraînements pour éviter les pépins physiques, surtout durant les stages de préparation. On a enchaîné avec le 30/30, un travail athlétique. L’objectif est que les joueurs puisent dans leurs ressources et leurs réserves. C’est obligatoire pour faire un bon début de saison. » 

18h. C’était une des séances les plus attendues du côté de Saillon. Après l’entraînement de la matinée sans le moindre contact ballon, la première opposition à 11 contre 11 de la saison était au programme de cette fin d’après-midi. Une sorte de récompense pour eux après tous les efforts consentis depuis l’arrivée en Suisse vendredi et plus largement depuis neuf jours. Les coéquipiers d’un Bertrand Traoré en feu ont offert à la cinquantaine de spectateurs des très belles actions et deux buts alors que les automatismes et les consignes tactiques se mettent progressivement en place à trois jours du début de la campagne amicale vendredi face à Sion. Houssem Aouar, Memphis et Mariano ont quant à eux travaillé à part. Une séance de dédicaces était ensuite programmée en bord de terrain et même à l’étranger, les supporters lyonnais ont répondu présent. Certains, d’origine belge, ne portaient pourtant pas les couleurs olympiennes en ce jour spécial de 1/2 finale de Coupe du Monde entre la Belgique et la France de Nabil Fekir. Un rendez-vous incontournable que les joueurs de Bruno Genesio suivront tous ensemble devant les écrans de leur restaurant.

 


Le résumé de la journée en une minute chrono

 

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte