Masculins / Stage

Stage : Travail athlétique pour Memphis, opposition pour les autres... et une surprise pour Rafael

Publié le 09 juillet 2018 à 09:18:00
Stage : Travail athlétique pour Memphis, opposition pour les autres... et une surprise pour Rafael
Le groupe olympien, qui a enregistré le retour de Memphis, continue sa préparation dans l'effort, le sérieux et la bonne humeur.

7h30. Tout le monde est désormais là. Absent depuis la reprise, Memphis a fait son retour ce lundi matin et complète un groupe olympien qui compte aujourd’hui 27 joueurs. Pas de transition, l’international néerlandais a tout de suite été mis dans le bain d’une préparation intense et débutée il y a une semaine déjà à Décines. Vélo sous les fessiers et casque sur la tête à 7h30 pétantes, il a donc participé au premier réveil musculaire de la semaine, le troisième depuis l’arrivée à Saillon. Direction les berges du Rhône dans un décor toujours aussi plaisant et avant que la température atteigne une trentaine de degrés dans la journée. Ce petit plaisir à vélo n’a forcément pas été ressenti de la même façon par Rafael, lui qui n’est pas un expert ni un habitué du coup de pédale et qui aurait rêver d’un tout autre cadeau d’anniversaire le jour de ses 28 ans. Petit-déjeuner dans la foulée et rendez-vous en salle de musculation puis sur le terrain à 9h30 pour la suite du programme.

18h. Un petit son brésilien résonne à quelques minutes de l'entraînement, au moment d'enfiler les crampons. Marcelo pousse même la chansonnette, les autres joueurs profitant du show avant de remettre le bleu de chauffe pour la troisième fois de la journée. Après des toros en guise d'échauffement, le groupe de Bruno Genesio, sans Houssem Aouar, Maxwel Cornet et Mariano, en soins, mais avec Tanguy Ndombele, a le droit à une longue opposition sur un trois quart de terrain. Les débats sur le terrain terminés, les coéquipiers de Rafael préparent en douce une gourmandise à ce dernier pour fêter comme il se devait son anniversaire. Une suprise dont le latéral, recouvert de farine et dégoulinant d'oeuf, se serait peut-être finalement bien passer. C'était sans compter sur ses compatriotes et ses coéquipiers qui sont visiblement très attachés à la tradition brésilienne.


Le résumé de la journée en une minute chrono

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte