Masculins / Stage

Mathieu Gorgelin : « Se servir de la saison dernière pour passer un cap »

Publié le 10 juillet 2018 à 18:30:00
Mathieu Gorgelin : « Se servir de la saison dernière pour passer un cap »
Dans la peau du titulaire en fin de saison dernière et en début de la prochaine en raison de la suspension d’Anthony Lopes, le gardien de bientôt 28 ans n’a cependant rien changé dans le sérieux et l’envie qu’il met durant ces stages de préparation qu’il connaît par cœur. Entretien.

« Mathieu, comment se passe ce stage à Saillon, un nouveau lieu pour toi ?

On découvre cette région suisse, entourée de vignes et au pied de la montagne. Ce sont des endroits que j’affectionnent particulièrement. On a des bonnes conditions de travail, tout ce qu’il faut pour faire une bonne préparation.

Est-ce que ton statut de titulaire pour ce début de saison en raison de la suspension d’Anthony Lopes change quelque chose dans ta préparation ?

Non, cela ne change pas grand-chose. J’avais déjà l’habitude de faire les premiers matches amicaux même si en plus j’aurais le droit de faire les deux premiers en championnat cette saison. C’est un objectif en plus dans ma préparation, donc c’est toujours bien. On est habitués à s’entraîner sans Antho au cours de la saison avec le rythme d’un match tous les trois jours. Il y a une bonne ambiance entre les gardiens et Greg Coupet anime les séances comme il sait le faire.

608-gorgelin2

Qu’est-ce que tu ambitionnes désormais ?

Je ne me concentre que sur cette préparation et le début du championnat. Je vis au jour le jour et je reste concentré sur le collectif. Avec l’équipe, on veut faire mieux en championnat pour rester encore un peu plus accroché au PSG. L’objectif est aussi de passer les poules en Champions League et rester en lice pour soulever une des deux Coupes nationales.

En tant qu’« ancien », qu’est-ce qui a le plus changé dans le vestiaire ?

Ça parle beaucoup anglais mais il y avait déjà beaucoup de joueurs étrangers lorsque je suis arrivé dans le monde professionnel avec les Argentins et les Brésiliens notamment. Pas grand-chose n’a changé sur ce point-là. On est un groupe surtout très jeune. Il y a 2-3 ans, on commençait à avoir un groupe avec de l’expérience avant les départs de Samuel Umtiti, Corentin Tolisso, Alexandre Lacazette, Maxime Gonalons, Christophe Jallet… Beaucoup de joueurs vont vivre leur deuxième saison complète cette année. Il nous reste beaucoup de choses à apprendre et d’expérience à acquérir. Il faudra se servir de la saison passée pour passer un cap. Il y a aussi moins de « Lyonnais ». Le coach est aussi le garant de cette identité lyonnaise. C’est lui qui insuffle cela. » 

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte