Masculins / Stage

Stage : place au ballon après tous les efforts de la matinée

Publié le 07 juillet 2018 à 12:22:00
Les hommes de Bruno Genesio ont touché leurs premiers ballons sur la pelouse du stade Saint-Laurent de Saillon à l’occasion d’une séance axée sur le travail physique.

7h20. Comme tout bon stage de préparation qui se respecte, tout commence par les très attendus réveils musculaires. Le staff lyonnais avait donné rendez-vous à ses joueurs à 7h30 devant l'hôtel après une bonne nuit de sommeil pour le groupe. Excepté peut-être pour les membres de la communauté brésilienne qui ont assisté hier soir à l'élimination de leur Seleçao... " Rafael a dû pleurer toute la nuit ", " 30 secondes de silence " et autres vannes fusent avant les consignes d'Antonin Da Fonseca. Entouré du staff et des joueurs, le préparateur physique avait préparé un footing de 20 minutes, à un rythme déjà soutenu, pour remettre les machines en route et débuter une première journée jalonnée de trois séances. Après une première découverte baskets au pied de la campagne de Saillon, calé entre deux montagnes, les coéquipiers de Mariano ont repris le chemin de l'hôtel pour une douche et le petit-déjeuner. Le stage est déjà bien lancé !

9h. Tout s’est enchaîné très vite ce matin. Le réveil musculaire à peine digéré et le petit-déjeuner tout juste avalé, l’équipe de Jérémy Morel a profité de sa première matinée suisse pour partir à la découverte de ses deux nouveaux lieux de travail : la salle de musculation de l’hôtel et le terrain du Stade Saint-Laurent. Gainage et renforcement du haut du corps ont lancé la deuxième séance de la journée avant que les joueurs lyonnais se dirigent vers un joli terrain, situé à 3 minutes de marche de l’hôtel.

Les ballons sont là, sur la pelouse… mais ce sont surtout les haies, mannequins, cerceaux… qui les attendent avec au programme un intense échauffement puis trois ateliers de travail de force avec ballon. La dimension physique est en effet encore au cœur de la séance alors que le soleil se réchauffe et que le thermomètre indique près de 30 degrés. Une météo estivale qui n'est pas pour déplaire à certains, Marcelo en tête.

Les conditions sont parfaites pour faire une bonne préparation. On va travailler très dur pour la nouvelle saison avec encore plus de séances. La reprise est toujours dure physiquement. Il faut se remettre dedans. La première matinée a été intense. Il y a du soleil, il fait chaud. Je suis Brésilien et je suis habitué à cette météo donc tout est parfait (sourire).

18h. La sieste n’était vraiment pas du luxe. Après les efforts consentis toute la matinée en baskets ou crampons au pied et haltères à la main, les joueurs lyonnais se sont accordés une petite pause dans leur chambre après la douche et le déjeuner. Un peu de repos puis une collation devant le match du Mondial pour recharger les batteries avant de repartir de plus belle et en direction du terrain pour 18 heures. Alors que la première séance sur le rectangle vert avait été placée sous le signe du travail physique, la seconde était logiquement un peu plus attendue par les joueurs avec le ballon comme objet de tous les désirs. Des toros pour lancer la séance puis des oppositions à thème, sans gardien, disputées avec de l’intensité, beaucoup d’envie, de détermination et de sourires. Pour conclure la première journée à Saillon et faciliter la récupération, des bains chauds, spécialité de l’hôtel.


Le résumé de la journée en une minute chrono

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte