Masculins / Academy

Elisha Owusu : "Niveau formation, l'OL c'est le top niveau !"

Publié le 05 juin 2018 à 12:30:00
Dans un entretien accordé à Onze Mondial, Elisha Owusu, le capitaine de la réserve lyonnaise, est revenu sur la qualité de la formation rhodanienne, qui a permis à plusieurs jeunes d'éclore au plus haut niveau ces dernières années.

Peuplés de pépites, le vivier lyonnais dispose d'une très bonne réputation au niveau européen et international. Plusieurs joueurs formés au club ont ainsi explosé au yeux du monde entier au cours des dernières décennies, jusqu'à devenir de vraies références sous les couleurs de l'OL ou celles des plus grands clubs de la planète. Au cours d'une interview parue mercredi sur le site Onze Mondial, Elisha Owusu, le capitaine de la réserve lyonnaise, a justement mis en avant le savoir-faire de l'OL au niveau de la formation de jeunes talents. Florilège.

" Après ta grosse blessure au talon d’Achille en 2016, Lyon t’a fait signer ton premier contrat pro peu de temps après. Qu’as-tu ressenti ? 

C’est une grosse marque de confiance du club. Cette blessure m'a coupé dans mon élan, mais le club ne m'a jamais lâché. J’ai beaucoup travaillé en amont pour revenir en forme. Je suis parti au Cap-Breton, aux frais du club. Cette blessure m'a permis de faire un travail sur moi. Je suis devenu plus fort mentalement, j’ai appris à connaître mon corps. C’est clair que j’ai passé un cap. Je suis revenu comme un mort de faim. Tu es capitaine de la réserve. 

Quel effet ça te fait de porter le brassard ? 

C’est une immense fierté de porter le brassard, surtout à l’OL. C’est une grosse responsabilité, mais ça montre la confiance qu’ont le coach et le club en général. Ça me donne envie de tout donner pour le club. Même sans le brassard, ma voix porte naturellement dans le vestiaire. Être capitaine n’est pas une fin en soi, c'est juste un bonus. 

Quel rapport Jean-Michel Aulas entretient-il avec les jeunes du club ? 

Aulas est très proche des jeunes. Lors de ma signature, il était présent. Pour moi, c’est le meilleur président en France. Il a placé Lyon sur la carte du foot. Il suit tous les résultats des équipes en catégories jeunes. Il nous envoie toujours des messages lors de nos match de Youth League. Il vient dans le vestiaire quelque soit le résultat. Jean Michel Aulas tient aux jeunes.

Es-tu proche de certains joueurs dans le vestiaire de Lyon ? 

Je suis proche de Nabil Fekir. Il m’a pris sous son aile quand j’ai commencé à m’entraîner avec le groupe pro. Il joue pleinement son rôle de grand frère dans le groupe. Aouar, j’ai joué avec lui en CFA, donc on se connaît. Mouctar Diakhaby et Ndombele sont aussi mes amis. De manière générale, je m'entends bien avec tout le groupe pro.

Certains joueurs plus jeunes jouent déjà et toi tu n'as pas eu encore la chance de disputer un match en pro, ne crains-tu pas d’être en retard ? 

Je suis quelqu’un de très positif. Je pense que chacun a sa destinée. Si Aouar devait percer à 18 ans, ainsi soit-il. Moi, je suis persuadé qu’un jour ou l’autre, je vais exploser aussi. J’ai confiance en mes capacités et je sais que je suis bien entouré. Ce n’est qu’une question de temps. Mais oui, j’y pense.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour cette saison ? 

La santé ! Jouer en pro, faire le plus d’apparitions dans le groupe pro. Je vais tout faire pour que le coach puisse m'accorder beaucoup de temps de jeu en équipe première. J'espère aussi connaître les joies de l’équipe de France Espoirs ! "

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte