Club / OL Le Musée

Stéphane Benas : « ce musée, c’est le projet d’une vie »

Publié le 27 mai 2018 à 10:00:00
Ce lundi, le Musée de l’Olympique Lyonnais sera inauguré. En attendant l'ouverture officielle, OLWEB vous propose de faire connaissance avec Stéphane Benas, supporter de l’OL devenu directeur du musée.

Stéphane, comment est née l’idée d’un musée consacrée à l’Olympique Lyonnais ?

Elle vient du président Jean-Michel Aulas. Je pense qu’aujourd’hui tous les grands clubs capitalisent sur leur histoire, sur leur patrimoine. J’aime beaucoup la phrase donnée dernièrement par Georgio Chiellini un soir de Ligue des Champions : « à la fin c’est l’histoire qui a gagné ». Cette phrase symbolise l’essence de notre musée : il est là pour raconter ses acteurs et ses valeurs.

Comment vous-êtes vous retrouvé embarqué dans le projet ?

J’écrivais chaque jour des anecdotes sur l’histoire de l’OL sur le réseau social Twitter et un jour le président Jean-Michel Aulas m’a contacté par message privé. Il ne me connaissait pas. C’était une prise de risque de sa part.

Combien de temps a pris la réalisation du musée ?

Je suis arrivé il y a environ deux ans. On a travaillé en interne avec une équipe de 3 personnes. Dans un premier temps, il a fallu définir le thème du musée, savoir comment aborder les choses. Le plus important c’était d’avoir les idées claires sur ce qu’on souhaitait raconter et garder cette ligne directrice tout au long du projet. Le chantier a duré six mois avec en parallèle des recherches d’informations et d’objets. Aujourd’hui la satisfaction est que l’idée de départ est devenue réalité.

Justement, quelle est la ligne principale du projet ?

Le premier souhait était de travailler sur la notion d’émotion car c’est une valeur fondamentale pour les joueurs, les dirigeants et les fans. Le but était de faire un projet grand public pour que tout le monde puisse trouver une histoire qui le touche. Il ne fallait vraiment exclure personne et surprendre les gens. C’était le vrai objectif du projet. C’est le football qui prend sa place en tant que culture. On n’a pas créé un grenier, on a créé un musée où le visiteur va apprendre, va interagir et va pouvoir être surpris et ému par une quantité de choses historiques, sociales ou artistiques

UNE_616x370papierinterieur

Comment avez-vous réuni toutes les pièces du musée ?

J’ai visionné beaucoup de vidéos, environ 25 000 et exploré énormément de documents, environ 50 000. On va proposer des choses totalement exclusives. Le club a ouvert ses archives sans aucune appréhension ni tabou. J’ai eu une pleine liberté éditoriale. Ensuite, il y a un travail important de relation avec les anciens joueurs qui ont tous été d’une grande bienveillance. On voulait innover et raconter des histoires en partant d’un élément. A partir du moment où on dit que le football est une culture, il ne s’arrête pas au maillot, au ballon ou aux crampons. Il y a une vie derrière. Et la chose dont on peut être fier c’est d’avoir essayé de n’oublier personne.

Par rapport à ça, qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

J’ai été marqué par le lien très fort qu’entretiennent ceux qui ont joué à l’OL, avec le club. Même s’ils ne le crient pas et même s’ils ne sont pas toujours présents. De même, le respect que peuvent avoir les plus grands clubs européens pour l’OL est aussi impressionnant. Je suis allé voir quatre musées de quatre très grands clubs européens et lorsque j’ai appelé au nom de l’OL pour venir voir comment eux avaient travaillé, j’ai été accueilli avec beaucoup de considération.

Peut-on dire que c’est une aventure extraordinaire ?

C’est le projet d’une vie. On est au service du club et de son patrimoine. On a travaillé sur les trois temps : le passé, le présent et le futur. L’histoire de l’OL c’est l’histoire d’un ADN qui n’a jamais été travesti ou galvaudé. L’histoire de l’OL c’est l’histoire d’hommes et de femmes dont la bonne volonté a permis au club d’exister et de gagner. On peut être très fier de tout ça.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte