Club / Solidarité

« Buts pour Elles » : la LFP et la FDJ encouragent la promotion du football féminin

Publié le 24 mai 2018 à 07:00:00
Pour la seconde édition, l’opération « Buts pour Elles », à l’initiative de la LFP et de la FDJ, avait pour objectif d’encourager les actions de promotion du football féminin, avec un financement basé sur les buts marqués par les équipes masculines ; une opération qui rejoint pleinement les valeurs d’égalité et de mixité prônées par l’Olympique Lyonnais.

"BUTS POUR ELLES", UNE OPÉRATION EN FAVEUR DE LA FÉMINISATION DU FOOTBALL

Avec 54 buts marqués lors de la 29ème journée, les buteurs de Ligue 1 Conforama et de Domino’s Ligue 2, dont notre attaquant Bertrand Traoré, ont ainsi permis de constituer une cagnotte de 27 000 € pour contribuer au financement d’actions en faveur de la féminisation du football (accès à la pratique pour toutes, mixité, bénévolat et gouvernance, etc.) suite à un appel à projets lancé auprès des clubs de football amateurs.

Lancé le 6 mars dernier avec le Fondaction du Football, cet appel à projets a permis de recueillir plus de 40 dossiers. Réuni le 15 mai au siège de la LFP, le jury composé de la LFP, FDJ, du Fondaction du Football et de médias a choisi de récompenser 5 projets à hauteur de 5 400€ chacun.

5 CLUBS PRIMÉS 

  • SC MAISONGOUTTE (GRAND EST) 

Le club rend accessible la pratique du football à des jeunes filles âgées de 5 à 15 ans issues de 20 villages en milieu rural isolé en créant une section féminine au sein du club : création de vestiaires féminins adaptés, journées découvertes, ouverture de créneaux d’entraînement, formation d’encadrants, achat de matériel, etc.

  • ROUEN SAPINS FC GRAND-MARE (NORMANDIE) 

Avec le programme « Complétement foot d’elles », le club rend accessible la pratique du football aux jeunes filles issus de milieux très éloignés de la pratique sportive, notamment pour des questions de tradition religieuse et ethnique. Plusieurs actions sont mises en œuvre : présentation du club et du football dans les écoles, journées portes ouvertes avec visites des locaux et des vestiaires réservés pour les filles, organisation d’un tournoi féminin, etc.

  • COMOSPOLITAN CLUB DE TAVERNY (PARIS-ILE-DE-FRANCE) 

Le club a mis en place une politique d’accompagnement visant à lever tous les freins à la pratique féminine du football : licence loisirs gratuite pour les jeunes filles, garde d’enfants pendant l’entraînement, stages mixtes licenciées/non licenciées, rencontres dans les quartiers pour celles ayant des difficultés à se déplacer. Plusieurs événements enrichissent ces mesures : journée d’accueil, stage mixte garçon/fille, tournoi intergénérationnel, etc. 

  • AS COUDOUX FOOTBALL (MÉDITERRANÉE) 

Le club développe un programme complet en faveur de la promotion du sport féminin en favorisant la pratique du football (nombreuses équipes féminines ou mixtes, organisation de tournois, etc.) et le développement des performances sportives (stages de perfectionnement), par un effort continu de communication sur tous les réseaux, en instaurant la parité au sein du club (bureau et comité directeur) ou encore par la formation des dirigeantes, etc.

  • ÉTOILE MOUZILLONNAISE DE FOOTBALL (PAYS DE LA LOIRE) 

L’académie Sport/Devoirs propose aux 61 licenciées de l’école du football d’allier une pratique du football et accompagnement scolaire. Une prise en charge globale est proposée aux collégiennes et encadrée par des bénévoles : ramassage scolaire, goûter, aide aux devoirs, puis entraînement sportif. Le club continue à développer son action en proposant aux lycéennes une formule spécifique au travers d’un portail internet de soutien scolaire reconnu par la FFF. 


Bravo à ces cinq clubs pour leurs actions !

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte