Masculins / Conférence de presse

Bruno Genesio : « c’est le match le plus important de la saison, celui qui peut nous envoyer en Champion’s League »

Publié le 17 mai 2018 à 12:10:00
À deux jours de l’épilogue du championnat de France au Groupama Stadium contre Nice, l’entraîneur lyonnais était présent en conférence de presse ce jeudi en fin de matinée.

Le point santé

« Antho [Lopes] est toujours suspendu tout comme Mouctar [Diakahby]. Pour le reste, tout le monde est opérationnel dont Mariano ».

La dernière de la saison

« C’est une finale. Il faut la gagner. Tout est dit. Tous les matches qui ont été joués dans ce contexte ont été bien négociés en championnat. On ne maîtrise que notre match et pas le reste. Il faut s’atteler à cela. Les consignes c'est surtout de s’occuper que de nous, de ne pas reproduire les erreurs du passé, de bien préparer le match, de ne pas le jouer avant, de tout donner, d’avoir confiance et de jouer sur nos points forts. Il faut être prêt demain à 21h00 et pas avant. C’est le match le plus important de la saison car celui qui peut nous envoyer en Champion’s League. »

L’adversaire

« On est souvent plus à l’aise face à une équipe joueuse. C’est le cas de Nice. Il y a deux ans c’était un concurrent direct. J’espère qu’on aura la même issue cette saison. »

La semaine de préparation

« Elle a été comme depuis deux mois c’est-à-dire basée sur du travail tactique en début de semaine maintenant qu'on a une semaine de préparation. Aujourd’hui et demain on rentre dans une période d’affinage pour arriver avec plein d’énergie. »

Le revers à Strasbourg

« On a évacué cela très vite. On ne peut plus influer dessus. On s’est replongé dans le travail. On a l’opportunité d’avoir notre destin entre les mains. À nous de la saisir. »

Les objectifs de la saison 

« Il y avait deux objectifs importants : d’aller le plus loin possible en Europa League et se qualifier pour la Champion’s League. Je pense juste à préparer mon équipe pour atteindre ce deuxième objectif. Le club passe avant tout. Le reste, je n’y pense même pas. J’ai toujours senti leur soutien. Il y a toujours un goût inachevé quand on ne gagne pas tous les matches. Mais ce qui compte, c'est la régularité. »

Un contexte particulier pour certains ?

« Il faut évacuer tout ce qui est lié à l’émotion. Pour certains, cela peut être le dernier match. Mais personne n’est officiellement partie de Lyon. Cela fait partie de la carrière d’un joueur et cela doit donner encore plus de force car il faut se dire : partir en qualifiant son équipe en Ligue des Champions. Il y a aussi la Coupe du Monde. Les très grands joueurs sont capables de faire abstraction de tout cela. Je pense que Nabil [Fekir] fera un grand match samedi. »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte