Féminines / OL Féminin

Après OL Féminin – Manchester City : La chasse aux records est lancée

Publié le 30 avril 2018 à 12:56:00
En battant Manchester City dimanche (1-0), l’OL Féminin s’est offert le droit de pouvoir remporter une nouvelle fois la Women’s Champions League et devenir ainsi le club le plus titré dans l’histoire de l’épreuve.

L’OL Féminin poursuit son sans-faute. La victoire acquise dimanche contre Manchester City, en 1/2 finales retour de la Women’s Champions League (1-0), constitue le 29ème succès en 30 matches disputés par les joueuses de Reynald Pedros cette saison, toutes compétitions confondues. Un parcours en tous points remarquables si l’on fait abstraction du seul couac, qui n’en est pas vraiment un, subi par les Lyonnaises cette année sur le terrain des Citizens, où elles ont concédé le nul sur un score vierge.

Ce match en Angleterre est d’ailleurs le seul au cours duquel les joueuses de l'OL sont restées muettes cette saison, elles qui ont toujours marqué au moins un but lors de leurs autres rencontres, aussi bien en championnat qu’en Coupe de France ou sur la scène européenne. Au total, leur bilan est de 174 buts marqués pour seulement 5 encaissés. Et cette dernière donnée est à souligner.
Papier OL Féminin

Car si le potentiel offensif de l’OL Féminin est inlassablement, et à juste titre, mis en avant, on en oublie trop souvent celui de sa défense. En cet exercice 2017/2018, l’arrière-garde dirigée Wendie Renard, la capitaine olympienne, comptabilise 26 clean sheets en 30 matches joués. Un chiffre colossal qui démontre la qualité du secteur défensif lyonnais et la vraie répartition des forces dans cette équipe.

C’est d’ailleurs cette même imperméabilité défensive, 1 seul but pris en 8 matches, qui explique l’excellent parcours de l’OL Féminin en Women’s Champions League. Une compétition où Lyon s’apprête à disputer sa 7ème finale en 9 ans, un record dans l’épreuve qui en appelle d’autres. En cas de victoire contre Wolfsburg le 24 mai prochain à Kiev, ville hôte de la finale, l’OL Féminin remporterait son 5ème sacre européen, ce qui en ferait le club le plus titré du Continent, et il aurait l’occasion de soulever le trophée pour la 3ème fois de suite, ce qu’aucune formation n’est parvenue à faire par le passé.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte