Masculins / OL - SM Caen

Lopes - Vercoutre : un choc fratricide à distance

Publié le 10 mars 2018 à 13:00:00
Anthony Lopes et Rémy Vercoutre se sont côtoyés pendant plusieurs saisons à l’OL sous les ordres de Joël Bats, avant que le premier ne prenne la place du second lors de la saison 2013-2014. Les deux ex-compagnons s’affronteront dans un duel à distance lors du match entre l’OL et Caen. L’occasion de comparer le bilan actuel des deux portiers et de faire le comparatif de leurs statistiques sous les couleurs lyonnaises.

Anthony Lopes et Rémy Vercoutre se sont côtoyés pendant plusieurs saisons à l’OL sous les ordres de Joël Bats, avant que le premier ne prenne la place du second lors de la saison 2013-2014. Les deux ex-compagnons s’affronteront dans un duel à distance lors du match entre l’OL et Caen. L’occasion de comparer le bilan actuel des deux portiers et de faire le comparatif de leurs statistiques sous les couleurs lyonnaises.

infographie

L'OEIL DE GREGORY COUPET

Grégory Coupet est sans aucun doute un des mieux placés pour parler de ces deux gardiens. Le meilleur portier de l’histoire de l’OL et actuel coach des gardiens a pris Anthony sous son aile depuis 2 mois et demi après l’avoir suivi de près pendant plusieurs années et avait été, avant cela, un très proche coéquipier de Rémy pendant 6 glorieuses saisons. Décryptage.

Leurs points communs

« Les deux gardiens sont surtout comparables en termes de tonicité, même si Rémy et Anthony n’ont pas vraiment le même âge (sourire). Le Rémy que j’ai connu à l’entraînement, à l’époque, pendant plusieurs années à l'OL, était un gardien dynamique et très tonique. Il était aussi déterminé dans toutes les interventions qu’il faisait. C’est une de ses grandes qualités et ce sont des caractéristiques que je retrouve évidemment chez Antho, lors de tous les spécifiques que je fais avec lui. Il a envie de tout bouffer et d’avancer sur chaque action. Ce sont des superbes qualités qu’un gardien doit avoir et qu’ils partagent. Ils font tous les deux une très bonne saison. »

Leurs différences

« Antho a une zone d’intervention plus large sur le terrain. C’est ce qui les sépare. Rémy est très fort dans les réflexes et sur sa ligne de but. Il sait qu’il a un peu moins de gaz qu’avant. Il reste tout de même un super gardien. Il aura encore sorti son épingle du jeu dans la confrérie des gardiens de L1. Il a un côté leader un peu plus fort dans le commandement. Il n’a pas peur de se prendre le bec avec les adversaires. Antho montre peut-être moins de commandement par la voix mais dans l’attitude, il dégage un réel leadership car il est percutant, il avance et coupe les trajectoires. Dans ce domaine-là, il est dominant. Il compense avec une attitude toute en autorité. »


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte