Masculins / CSKA Moscou - OL

CSKA Moscou – OL : des Lyonnais en terre russe pour un premier succès

Publié le 08 mars 2018 à 09:35:00
Même s’il s’agit de la première confrontation européenne entre le CSKA Moscou et l’OL, jeudi 19h00 à la VEB Arena, les deux clubs ont déjà affronté des formations françaises et russes par le passé. Tour d’horizon.

Le CSKA Moscou reste sur trois rencontres sans victoire à domicile contre des adversaires français tandis que l’OL n'a encore jamais gagné en Russie. Ces deux données synthétisent bien les difficultés des deux équipes à se rendre chez l’un ou à accueillir l’autre.

Les Rouges et bleus ont fait face à six clubs de l’Hexagone (Marseille, Paris, Auxerre, Nancy, Lille et plus récemment Monaco) pour un bilan plutôt mitigé : 4 victoires, 3 nuls, 5 défaites. La plus grosse défaite du CSKA remonte à l’édition inaugurale de la Ligue des Champions, en 1992-1993, contre l’OM (6-0). Troisième du groupe A de Ligue des Champions (Manchester United, Benfica, Bâle), les joueurs du CSKA Moscou se sont qualifiés en 1/8 de finale en dominant l’Etoile Rouge. Après avoir résistés à Belgrade (0-0), ils se sont imposés dans la capitale russe grâce à leur meneur de jeu Alan Dzagoev (1-0).

L’OL à la peine en Russie

L’OL est à la recherche d’un premier succès en terre russe. En trois déplacements (2 nuls, 1 défaite), le club rhodanien n’est jamais parvenu à sortir vainqueur de ses duels : au cours de la phase de groupes de Ligue des Champions sur la pelouse du Spartak (1-1, 2000-2001), en barrages du côté de Kazan (1-1, 2011-2012) et dernièrement au Zénith en poules (3-1, 2015-2016). Un résultat qui avait en partie privé les joueurs d’Hubert Fournier d’une première qualification en 1/8 de finale de la plus prestigieuse compétition continentale dans la nouvelle enceinte décinoise.

une-tres-grosse-deception-26722_35

Ces trois adversaires (Spartak Moscou, Rubin Kazan, Zénith Saint-Pétersbourg) sont les seuls à avoir croisé la route de l’OL au cours de son histoire. Bien que le bilan à l’extérieur soit en la défaveur des Lyonnais, celui au général est équilibré : 2 victoires, 2 nuls, 2 défaites. L’OL a aussi connu de belles heures face aux Russes. Le parfum de la coupe d’Europe était notamment de retour à Gerland pour le match aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions contre Kazan en août 2011. Menés rapidement à la marque, les coéquipiers de Maxime Gonalons avaient inversé la tendance en prenant finalement deux buts d'avance avant le manche retour grâce à Bafétimbi Gomis et Jimmy Briand (1-1). Avec cet avantage, ils décrocheront leur billet pour la douzième fois d'affilée...

papierinterieur-608x1000Faceauxrusses

Autour de ce match, Memphis a déjà joué deux fois avec les Red Devils contre le vainqueur de la Coupe UEFA 2005 (nul 1-1 et victoire 1-0 en 2015). L'international néerlandais serait bien inspiré de répéter cette performance pour briser la mauvaise série de son équipe en Russie.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte