Masculins / VILLARREAL - OL

Europa League : Ultime répétition pour les Lyonnais sur la pelouse du stade de la Ceramica

Publié le 21 février 2018 à 18:43:00
chevron-left chevron-right

Toutes les Photos

51804 51805 51806 51807 51808 51809 51810 51811 51812 51813

VEILLE DE MATCH : VILLARREAL - OL

33

Album photos
Le groupe de Bruno Genesio s’est entraîné une dernière fois mercredi en début de soirée et a fait connaissance avec l’ancien Madrigal.

Ce n’est certainement pas le stade le plus impressionnant où le club a eu l’occasion de se produire en 249 confrontations européennes. Pourtant le Stadio de la Ceramica a son charme. « Des airs de la Bombonera de Buenos Aires» pour le consultant d’OLTV, Jeremy Berthod « ou plutôt de la Mosson de Montpellier, selon Bernard Lacombe qui savoure ces ambiances de veille de matchs européens : « cela sent le football avec ce stade ramassé et ces tribunes très différentes. Le match risque d’être compliqué mais j’ai confiance en nos joueurs et en Bruno » assure le conseiller du Président.

Les joueurs ont l’air également d’apprécier les lieux au moment de faire leur entrée sous les coups des 18h00 pour la dernière séance d’entraînement. Ils découvrent pour la plupart cette petite enceinte de 25 000 places, sorti de terre en 1923 et rénové à plusieurs reprises, notamment en 2005 lors de la qualification du « sous-marin jaune » pour la Ligue des Champions.


« C’est un petit stade, explique un journaliste espagnol alors que les Lyonnais entament leur échauffement sous la houlette du préparateur physique Antonin Da Fonseca, « mais l’ambiance est toujours bonne et le public est réputé fidèle et toujours derrière son équipe. Demain ce sera particulier car en raison de l’horaire, le stade risque d’être loin d’être plein. »

Cette quinzaine de minutes ouverte à la presse est surtout l’occasion de voir une dernière fois à l’œuvre les 21 joueurs retenus par Bruno Genesio. Les gardiens travaillent avec application en compagnie Greg Coupet, qui a évolué dans la cage de l’Atlético en 2008-09. Mariano est également très épié. Ce jeudi, ce sera ici la première en professionnel pour celui qui suscite plus que jamais l’intérêt des journalistes espagnols après sa performance convaincante à l’aller. Il n’était pas du déplacement la saison passée avec le Real Madrid. En revanche, Cheikh Diop, qui répète ses gammes dans un coin du terrain a déjà foulé la pelouse du stade de la Ceramica : c’était en octobre 2016 lors d’une sévère défaite 5-0 mais il avait fait son entrée en jeu à la 56e minute alors que le Celta Vigo était déjà mené 4-0). « C’est vrai que ce n’est pas un bon souvenir, avoue le jeune milieu de terrain mais c’est un bon endroit pour jouer au football. L’an passé, j’avais perdu largement en Liga, mais là c’est une autre histoire. » 

608-entrainement

Au rayon des anecdotes, le grand absent du match, Jean-Michel Aulas, s’est déjà déplacé à deux reprises dans cette enceinte par le passé : pour superviser Valence avant un match de Ligue des Champions et surtout pour assister aux débuts de Sonny Anderson sous le maillot de Villarreal en 2003 : « c’était face au Real Madrid de Zidane et Beckham, Sonny avait marqué un but exceptionnel que je n’oublierai jamais ! » racontait le président de l’Olympique Lyonnais jeudi dernier lors du déjeuner officiel. S’il n’a pas fait cette fois le déplacement en province de Castellon, en raison d’une opération au genou, Jean-Michel Aulas sera évidemment le premier supporter de l’OL, ce jeudi à 19h00 dans l’antre de la Ceramica.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte