Masculins / OL - Villarreal

OL - Villarreal : Le Sous-marin jaune décrypté par... Sergi Darder [ITV dans Tribune OL]

Publié le 15 février 2018 à 06:10:00
Deux jours après leur retour de Monaco la semaine dernière, les joueurs ont reçu la visite de Sergi Darder au Groupama OL Training Center. Pas une surprise puisque le milieu de terrain ibérique de 24 ans ne rate pas une occasion pour revenir « dans (sa) deuxième maison ». Le joueur prêté cette saison à l’Espanyol Barcelone en a profité pour nous parler de ses performances avec son club formateur.

Sergi, est-ce que c’est important pour toi de revenir de temps en temps à Lyon ?
« Oui, très. J’y ai laissé beaucoup d’amis. J’ai tout le temps envie de venir faire un tour à Lyon et voir mes coéquipiers. Quand j’ai quelques jours de repos, j’essaie de rentrer chez moi à Majorque mais aussi de passer à l’OL. Je suis resté très proche de quelques joueurs, je suis très souvent en contact avec eux. Quand je suis ici, je vais toujours chez Rafael. Nos deux familles sont très proches. On est presque frères. C’est le joueur qui me manque le plus.

Comment s’est passé ton départ à l’Espanyol Barcelone dans les derniers jours du mercato estival ?
J’avais envie de partir pour jouer. Je n’avais pas beaucoup de temps de jeu à Lyon, même si j’y étais très heureux. J’ai obtenu ce que j’étais venu chercher à l’Espanyol Barcelone. Je suis très content de mon choix. J’ai été formé dans ce club, c’est chez moi là-bas. Mon départ de Lyon ? Je l’ai bien vécu. J’étais très bien dans cette ville et dans ce club. Tout le monde le sait, c’était ma deuxième maison. Mon retour en Espagne, dans mon village presque, s’est très bien passé. J’y ai habité de 13 à 18 ans. J’avais laissé beaucoup d’amis et de famille là-bas. La transition entre l’OL et l’Espanyol Barcelone était parfaite parce que ce sont deux endroits où je me sens très bien. 


Quel bilan fais-tu de ta saison ?
J’attends toujours plus de moi. Je n’ai que 24 ans, je dois encore progresser. Je suis parti pour jouer plus et c’est ce que j’ai fait. J’ai joué presque tous les matchs avec l’Espanyol. Je suis très content. Ça fait du bien d’enchaîner les matches, ça me manquait. Je dois être encore un peu plus régulier. Sur le plan collectif, on doit gagner plus de matches car on a le talent pour le faire. On n’est pas très bien placés en Liga mais on méritait peut-être un peu plus de points.

Quel regard portes-tu sur l’OL de cette saison ?
J’ai regardé beaucoup de matches depuis le début de la saison. J’essaie d’en voir le plus possible même si en Espagne, tous les matchs de l’OL ne passent pas à la télévision. J’ai notamment regardé le match contre Monaco. Ils ont fait 30 minutes incroyables… J’ai parlé de leur saison avec le staff et les joueurs lorsque je suis venu leur rendre visite à Lyon. Félicitations à eux car ils ont une équipe très jeune et ils font de bonnes choses. Ils n’ont pas perdu beaucoup de matches depuis le début de saison et ils sont arrivés à gagner des chocs importants face à Paris, Marseille, Saint-Etienne ou encore Monaco. C’est une très bonne saison. Le plus important arrive maintenant. C’est à eux de faire le travail. Ils ont les moyens pour terminer dans les trois premiers ».


Le Sous-marin jaune décrypté par… Sergi Darder

Elevé au football espagnol et actuel acteur de la Liga, Sergi Darder a rencontré l’équipe valencienne en début de saison et la retrouvera dimanche. Avant le match face à l’OL, il a accepté de de nous apporter son éclairage sur Villarreal et sur un gaucher, avec qui il a joué avec Malaga et qu’il considère comme le meilleur joueur de cette équipe.

L'état de forme

« Ils n’ont pas fait un très bon début de saison. Ils ont changé de coach fin septembre. Javier Calleja a bien redressé la barre avec une 5ème position. Ils ont de nouveau connu une période un peu plus compliquée en Liga ces dernières semaines. J’ai joué Villarreal en début de saison. C’était encore avec l’ancien coach. On avait eu beaucoup de difficultés à déstabiliser cette équipe (0-0). Ça va être un match très compliqué. Villareal est une très bonne équipe, il faut faire attention. Il y avait peut-être des plus grosses équipes mais je pense que ce n’est pas un très bon tirage. L’OL a évidemment les moyens de se qualifier.

Le point fort

Le jeu avec ballon. Ils ont un bon système, qui est différent des autres clubs en Espagne, avec une sorte de 4-4-2 en losange dans l’animation, qui leur permet d’utiliser au mieux leur possession. Ils ont beaucoup de joueurs dans l’axe. Leurs adversaires ne sont pas habitués à ce système-là. C’est une équipe qui aime avoir le ballon avant tout, qui est plus à l’aise avec que sans et qui produit du jeu. Ils font beaucoup de passes dans l’axe, il y a peu de centres. C’est un jeu à une touche dans l’entrejeu. Villarreal joue de cette manière depuis de nombreuses années. C’est comme le Barça, ils ont une philosophie de jeu. Malgré les changements de coach, c’est toujours la même. C’est le coach qui doit s’adapter et faire en fonction de cette philosophie.
ggggg

Le point faible

L’impact physique. En Espagne, on n’est pas habitués à jouer avec une forte pression de l’adversaire. On ne joue pas en marchant non plus mais en France, il y a plus d’impact, de rythme, d’intensité. Dans ce domaine, l’OL peut être supérieur. C’est une des clés du match car il aura plus de chances en imposant un combat physique. Villarreal n’est pas trop dans le contact, le duel et n’exerce pas un énorme pressing sur le porteur. L’OL doit essayer de poser le pied sur le ballon, d’être solide défensivement et de bien gérer les situations de contres.

Le joueur à surveiller

J’aime énormément Samu Castillejo. J’ai joué avec lui à Malaga. Il était déjà très fort à l’époque mais aujourd’hui, il est vraiment impressionnant. Il a beaucoup progressé. Il est capable de faire des énormes différences avec sa vitesse, sa qualité technique, sa conduite de balle. Il peut casser des lignes, prendre le jeu à son compte, marquer, faire des passes décisives… Il est complet. Selon moi, c’est le meilleur joueur de Villarreal. Il y a aussi Pablo Fornals, qui est un très bon joueur au milieu et Carlos Bacca, qui a beaucoup d’expérience en attaque, ce qui peut être important dans ce genre de rendez-vous ». 


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte