Masculins / OL - Rennes

Rafael dans Tribune OL : « Envie de gagner quelque chose avec l'OL... »

Publié le 11 février 2018 à 17:00:00
Dans un très bon français, l’international brésilien s’est confié à La Tribune à l’approche d’une semaine cruciale pour l’OL, qui jouera son avenir sur plusieurs fronts. De son rôle au sein du collectif à ses ambitions personnelles, en passant par son adaptation à la ville de Lyon, Rafael se livre avec toute la joie qui le caractérise.

Avec l’OM et l’ASM, la bataille fait rage pour la 2ème place en championnat. Laquelle de ces deux équipes crains-tu le plus ? …

(Il coupe) … je pense sincèrement qu’on terminera deuxième. J’y crois vraiment, même si ça sera difficile et serré jusqu’au bout. L’OM est en grande forme en ce moment et la victoire de l’ASM contre nous va sûrement lui donner confiance. Mais les trois équipes se tiennent et ça se jouera sur des détails. De notre côté, on devra faire des résultats face aux petites équipes. Si on regarde bien les confrontations face à nos concurrents directs, on a souvent très bien joué et pris des points importants. En revanche, on peut se faire avoir face aux plus petits. On a déjà lâché des points contre eux et les victoires qu’on a obtenues, c’était souvent à l’arrachée, avec pas mal de difficultés et en fin de match. C’est là-dessus que ça va se jouer. Mais il y a du mieux par rapport à la saison dernière. Cette année, on est meilleur contre ces équipes. On arrive à être plus concentré qu’avant et c’est indispensable : on sait qu’on a un effectif de grande qualité, mais si on n’est pas pleinement concentré, on n’arrivera à rien.

Malgré les difficultés récentes, le club est encore en course dans trois compétitions. Quelle est la priorité ?

Notre priorité, c’est de gagner le match qui vient. À terme, il faut qu’on atteigne notre objectif en championnat et qu’on fasse quelque chose en Europa League. Après, la Coupe de France reste la compétition la plus facile à gagner dans le sens où c’est plus rapide d’aller au bout. Mais si je devais choisir entre les trois, je préfèrerais plutôt remporter la Coupe de France et l’Europa League (rires). C’est normal, en tant que joueur on veut gagner des titres. C’est difficile mais on peut y arriver. J’ai gagné beaucoup de trophées quand j’étais à Manchester et j’ai eu cette envie dès mon arrivée à l’OL. Je savais avant de venir ici que l’OL avait remporté pas mal de titres… et on a la possibilité de le faire cette saison aussi.

Ton arrivée (en 2015) a permis au club de renouer avec sa tradition brésilienne, qui s’est poursuivie l’été dernier avec les venues de Marçal et Marcelo. Quels rapports entretiens-tu avec tes deux compatriotes ?

Je m’entends vraiment très bien avec eux. C’est bien d’avoir des Brésiliens au sein du groupe (rires). Ça se passe très bien, on essaye même de parler français ensemble ! Mais sur le terrain, ça va plus vite et c’est vrai qu’on communique plus souvent en portugais. Marcelo est un défenseur plus costaud mais qui a une bonne technique de passe. Marçal et moi, on est plus semblables. On est plus dans la tradition des latéraux brésiliens : on aime bien attaquer. C’est notre caractéristique (rires).

Kenny Tete est également arrivé lors du mercato d’été. Comment se passe la concurrence avec lui au poste de latéral droit ?

La concurrence se passe très bien avec Kenny. C’est un bon mec et un très bon joueur. On a des profils un peu différents mais on fait ce que le coach nous demande, en fonction des matches. Je suis peut-être plus offensif que lui.

Tu t’es parfaitement intégré au sein club et tu es devenu un des chouchous des supporters. Qu’en est-il de ton adaptation à la ville de Lyon ?

Ma famille et moi adorons Lyon, surtout ma femme, qui veut habiter ici. On s’y sent très bien, on s’est bien adapté ici. Quand j’ai du temps libre, j’aime bien aller au restaurant. Il y en a un que j’adore, que je trouve magnifique : c’est L’Argot (ndlr dans le 6e arrondissement). C’est un bouchon lyonnais que j’aime beaucoup. Sinon, je vais souvent au cinéma et à Fourvière. Il y a beaucoup de choses à faire ici, j’aime vraiment bien Lyon.

Pour finir, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite de la saison ?

Un titre. Ça fait deux ans et demi que je suis ici, j’ai tellement envie d’en gagner un avec l’OL… ».


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte