Masculins / OL - Rennes

Anthony Réveillère dans Tribune OL : « Fier d'appartenir à la famille OL »

Publié le 10 février 2018 à 08:00:00
Avec ses 5 titres de Champion, ses 2 Coupes de France et ses 5 Trophées des Champions, Anthony Réveillère est un des grands artisans du palmarès que l’OL s’est construit dans les années 2000. Retraité des terrains depuis 2 ans, l’ancien latéral droit continue de suivre avec attention et plaisir les performances de son club de cœur mais aussi celles de Rennes, où il a lancé sa carrière, et d’avoir un regard de spécialiste sur son poste, aujourd’hui occupé par Rafael et Kenny Tete.

Anthony, pouvez-vous donner de vos nouvelles aux supporters ?

« Je suis entré dans le bureau de l’association des anciens de l’OL pour organiser des matches entre anciens. Je fais une formation de manager général basée à Limoges pour être manager ou directeur sportif. Je veux continuer dans le milieu du foot qui m’a donné et que je connais bien. Je continue bien sûr de regarder les matchs de l’OL et je vais de temps en temps au stade. Je suis l’actualité du foot en général. Je ne suis pas incollable non plus. Le Groupama Stadium ? C’est un stade magnifique. On aurait bien voulu fouler cette pelouse. Il y a une bonne énergie avec des structures incroyables. C’est réussi. On prend plaisir à venir.

Comment décririez-vous en un mot votre aventure lyonnaise ?

Succès... A Rennes, je jouais le maintien. En arrivant à Lyon, on a joué les premières places et on a gagné des titres. Il ne reste que des bons souvenirs. Jouer une décennie dans un grand club comme l’OL est de plus en plus rare. Je suis fier d’appartenir à cette famille. J’ai duré, j’ai participé aux succès de l’OL. Il y a la passion du foot et le plaisir d’avoir pris son pied sur le terrain tout en développant du beau jeu et en soulevant des trophées. Pour un footballeur, c’est le nirvana du métier. J’ai participé à l’histoire du club avec 7 titres consécutifs. Tout ça paraissait un peu banal sur la fin. Mais on a vu la saison passée avec le PSG qu’un titre ne se gagne pas sur le papier mais sur le terrain. On se rendait les matches faciles, on avait toujours l’abnégation et cette soif de victoires. C’est ça la culture de la gagne.

RS10725_OL_NICE28-web

Que représente le Stade Rennais dans votre carrière ?

C’est le début d’un rêve qui se réalise. J’ai atteint mes premiers objectifs là-bas. Ce club m’a permis de jouer au haut-niveau pendant 5 saisons. Ça reste avec l’OL mes deux clubs majeurs. J’y ai de très bons souvenirs. Ça n’a pas forcément tout le temps été évident car on jouait le maintien certaines saisons mais c’est une expérience qui marque, qui forge un footballeur. Il y avait de la peur de perdre. C’est un bagage enrichissant, il faut avoir connu ça.

Quel regard portez-vous sur cet OL version 2017-18 ?

Il y a eu un bon recrutement avec des joueurs de qualité qui se sont intégrés rapidement. Il y a eu un petit trou mais ils ont bien réagi. Le PSG est au-dessus mais on a vu dernièrement qu’ils ne sont pas imbattables. La course à la 2ème place ? Je vais dire que l’OL va rafler la mise. Ils ont des qualités de collectif. L’OM est en forme et l’ASM n’a pas dit son dernier mot. C’est une bataille intéressante vue de l’extérieur. C’est bien pour le championnat. Je souhaite que l’OL termine 2ème, ils en ont les moyens.

Un mot sur vos anciens coéquipiers, Claudio Caçapa et Grégory Coupet, qui ont rejoint le staff…

Je suis très heureux pour eux. Je les apprécie énormément. Ça a été des très bons coéquipiers. C’est bien que des anciens intègrent le staff. Ils ont beaucoup à transmettre aux jeunes. Ce sont des personnes dans le partage. Greg est la suite logique de Joël Bats, qui était le maître. Ils ont les mêmes valeurs, c’est un bosseur et il va transmettre tout son savoir par le travail. Je ne doute pas de ça. Claudio est un ancien capitaine, ce n’était pas pour rien. Il avait déjà une aura. Il apporte et apportera à l’OL.

RS8164_highres_00010953000010-web

En tant qu’ancien latéral droit, que pensez-vous de Rafael et Kenny Tete ?

J’aime bien les deux. Le recrutement de Kenny a été judicieux. C’est bien d’avoir deux joueurs de bon niveau. Ils défendent bien et se projettent vers l’avant. Ça correspond aux caractéristiques de l’OL, qui est une équipe joueuse. Apporter le surnombre, du danger, créer des brèches… on a besoin de ça aujourd’hui. C’est difficile de nous comparer. Chacun a son style et doit apporter quelque chose de différent. Le poste a beaucoup évolué depuis que j’ai commencé. Défenseur latéral, c’est avant tout être un bon défenseur et après apporter offensivement, le plus judicieusement possible. Maintenant, ils sont aussi jugés sur les buts et les passes décisives.

Un pronostic pour le match ?

L’OL a besoin de points dans cette course à la 2ème place. Je vois une victoire de l’OL qui doit réagir après ces deux défaites en championnat. Il faut retrouver le succès même si c’est contre Rennes. Ils ne m’en voudront pas (rires) ».




Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte