Masculins / AS Monaco - OL

CDF : l’OL veut vaincre la malédiction face au club princier dans la reine des épreuves (ce mercredi, 21h05)

Publié le 24 janvier 2018 à 08:30:00
Victorieux de l'AS Nancy-Lorraine (3-2) pour son entrée en lice en Coupe de France, l'OL s'en va affronter l'AS Monaco, ce mercredi, à l'occasion des 1/16 de finale de la compétition.

Entretenir la confiance

Le déplacement des Lyonnais en Principauté, pour y défier l’AS Monaco en 1/16 de finale de la Coupe de France, intervient trois jours seulement après l’exploit réalisé face au Paris Saint-Germain (2-1). Face au club de la capitale, l’OL, loin d’être favori, s’est imposé au terme d’une soirée au scenario complètement dingue. Un succès de plus face à un gros du championnat pour un Lyon qui avait déjà dompté en cours de saison l’Olympique de Marseille (2-0), l’AS Saint-Etienne (5-0), l’OGC Nice (5-0) ou bien l’AS Monaco (3-2) … un adversaire qu’il retrouvera deux fois en l’espace de dix jours. À l’approche de cette double confrontation, les hommes de Bruno Genesio ne pouvaient pas mieux faire le plein de confiance. Une confiance qu’il serait bien d’entretenir alors que se profile un mois de compétition extrêmement chargé, lors duquel l’OL devra jongler entre le championnat, la Coupe de France et la Ligue Europa.
Papier CDF

Concerner tout le monde

Le calendrier bien copieux qu’a déjà entamé l’OL oblige Bruno Genesio à effectuer un turnover en vue des différentes échéances, dont ce déplacement en Principauté. Pour l’occasion, le technicien olympien peut s’appuyer sur un groupe au complet et ce dernier a bien l’intention de s’appuyer sur chacun des membres de son effectif. Histoire d’en faire reposer certains et de concerner les autres, en leur offrant du temps de jeu. Mais qui dit turnover ne dit pas affaiblissement du onze de départ et l’entraîneur lyonnais s’est montré catégorique sur ce point en conférence de presse : "Je n’aime pas le mot « tourner ». Je préfère « concerner » ou « impliquer ». L’équipe qui sera alignée (contre Monaco) sera très compétitive et bien équilibrée. Tous nos joueurs sont des professionnels de qualité et on a toutes nos chances de se qualifier avec l’équipe qui sera mise en place. Pour la plupart, ils sont internationaux et on l’habitude de jouer ce genre de match."
Papier CDF 2

Vaincre la malédiction

Les six confrontations entre l’OL et l’AS Monaco en Coupe de France ravivent de mauvais souvenirs côté rhodanien. Car jamais, dans l’histoire de la compétition, Lyon n’est parvenu à battre le club princier. Six matches, pas que des défaites mais, à chaque fois, une élimination ou une immense désillusion. La malédiction début en 1960, lorsque l’ASM écarte l’OL dès les 1/16 de finale (1-2 a.p.), au cours d’un match dont le sort se décide lors des prolongations. Les circonstances de la défaite font mal mais ce n’est rien comparé à ce qui va suivre. En 1963, l’OL dispute sa première grande finale dans une épreuve majeure. En face se présente Monaco, qui brisera les rêves lyonnais de cruelle manière : une première manche ponctuée d’un score nul et vierge et une finale à rejouer en semaine que les Rouges et Blancs finiront par remporter (0-2), face à un OL privé du prodigieux Fleury Di Nallo. Par la suite, il faudra attendre l’aube du XXIe siècle pour assister à d’autres oppositions entre Lyonnais et Monégasques dans la reine des épreuves et le résultat sera toujours le même : un revers olympien (1-3 en 1/4 année 2000, 1-4 en 1/8 année 2004 et 1-2 en 1/16 année 2010). Et si ces derniers donnaient un autre sens à l’histoire ? réponse ce mercredi soir.

...

. AS MONACO - OL : DÈS 20H05 SUR OLTV .

Les émissions d’Avant et d’Après Match, présentées par Philippe Bruet, vous feront vivre cette rencontre comme nulle part ailleurs. Le match est à suivre en direct audio, commentés par Guillaume Gache et Jérémy Berthod. 

L’Avant-Match présenté en direct par Philippe Bruet à partir de 20h05.
1h00 d'émission avec la compo de l’OL en exclusivité, l’analyse des clés tactiques, les dernières interviews des acteurs et observateurs de la rencontre.
Le Match, direct audio, sera commenté par Guillaume Gache et Jérémy Berthod.
L’Après-Match, présenté en direct par Philippe Bruet, dès 22h50. Dès le coup de sifflet final, une heure de debrief, d’analyse et d’interviews des joueurs lyonnais.

Où voir le match

  • En direct : à partir de 21h05 sur France 3.
  • En différé : à partir de minuit sur OLTV.
...

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte