Masculins / OL - PSG

Bruno Genesio : « Je sais que cela sera difficile mais on y croit »

Publié le 19 janvier 2018 à 12:15:00
Le coach lyonnais s'est présenté face aux médias à l'approche de la réception du PSG, au Groupama Stadium dimanche soir, à l'occasion de la 22ème journée de Ligue 1 Conforama.

Le point santé

« J’ai la chance d’avoir tout mon effectif à disposition pour dimanche. Personne n’est forfait. Mariano a été très surprenant pour un joueur qui n’avait pas joué depuis trois semaines. Il a été très bon dans le jeu et bien physiquement. J’ai été agréablement surpris. Il peut enchaîner. Bertrand Traoré n’a pas joué énormément mais il a montré qu’il n’avait rien perdu de son agilité de sa vivacité ».

La victoire à Guingamp 

« Il faudra faire davantage si on veut inquiéter le PSG. C’est l’une des trois ou quatre meilleurs équipe d’Europe. Si on veut avoir une chance de les inquiéter, il faudra être encore plus performants dans tous les domaines car c’est l’exigence du très haut-niveau. Le match contre Guingamp est de bon augure dans la maîtrise technique qu’on a affiché. C’est peut-être le meilleur match dans ce domaine depuis le début de saison . Cela apporte de la confiance et montre qu’on peut le faire sur la durée d’un match. On peut le refaire ».

Le PSG

« Ils sont intouchables sur 38 journées. Je ne vois pas comment ils peuvent ne pas être champions. Après sur un match, tout est possible et on peut les inquiéter. Ils ont perdu à Strasbourg, été accrochés à Dijon et Nantes. Il faudra jouer à 12 avec le public qui nous porte ».

Le match aller au Parc des Princes

« On avait réussi à les faire déjouer. On avait un bon plan de jeu défensif en les forçant à jouer sur les côtés. Mais surtout on avait eu la faculté de ressortir les ballons et de jouer. Je pense que contre cette équipe si on se contente de défendre on encaisse quand même un but ».

56840

Le discours

« L’équipe progresse. Le championnat ne s’arrêtera pas à ce match. Le discours que je tiens c’est de se concentrer sur notre jeu, de mettre l’accent sur nos qualités et de ne pas être obnubiler par l’enjeu et la deuxième place car le championnat est encore long. Je pense que c’est plus une manière d’inhiber les joueurs, surtout les jeunes. C’est là-dessus qu’on base notre discours ».

Le plan pour contre Neymar

« La réponse contre Neymar sera collective. Il n’y a pas que lui. Si on prend un joueur au marquage individuel, cela libérera des espaces pour d’autres joueurs qui sont aussi forts. On doit avoir beaucoup de densité ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte