Masculins / OL - PSG

OL - PSG : Grégory Coupet, une intégration réussie haut la main [Tribune OL]

Publié le 18 janvier 2018 à 14:28:00
Le nouvel entraîneur des gardiens du groupe pro a pris ses fonctions le 31 décembre, jour de ses 45 ans, pour succéder au légendaire Joël Bats. L’héritage est lourd mais ses premiers pas lui ont déjà permis de s’imprégner de son nouveau statut, de s’adapter aux nouvelles exigences, de s’intégrer dans le groupe. Le tout sans trop de difficulté, grâce à son sourire et son enthousiasme naturels. Rien vraiment d’étonnant.

Assister à quelques minutes d’un échauffement sous sa houlette vous suffit pour comprendre le personnage. Grégory Coupet fait les choses à sa façon depuis qu’il a succédé à son propre mentor, Joël Bats, beaucoup plus réservé. Un tout autre style qu’il entretient par des cris d’encouragement, des blagues ou autres gémissements de plaisir devant les prouesses de ses protégés. « Il va falloir que je mette le curseur très haut car je passe après un très, très grand. Je vais changer quelques habitudes, tout en apportant mon enthousiasme et en mettant beaucoup de vie. J’ai besoin que les séances soient interactives, que mes gardiens répondent à ma folie et se sentent embarqués dans une histoire ».


Leur histoire commune a débuté le 31 décembre pour un premier entraînement avant que l’ancien gardien de l’OL aux multiples titres étrenne son nouveau costume à Nancy. « J’ai été très bien accueilli par le staff, les joueurs même si je connais tout le monde. C’est un vrai bonheur de faire partie de cette aventure ». Il était aussi question de bonheur dimanche dernier, lors de la réception d’Angers. Un bonheur particulier, plus intense procurés par la découverte du Groupama Stadium et les retrouvailles avec ses supporters. « Il y a eu beaucoup d’excitation. J’attendais ce moment avec impatience. Je n’avais pas du tout d’appréhension. Je n’avais qu’une envie, c’était de découvrir ça. Retrouver le terrain, ressentir cette atmosphère et découvrir cette enceinte étaient top. L’accueil a été très, très sympa. Ça n’a été qu’une dose de plaisir ». Rebelote ce dimanche.

« Greg » va vivre un nouveau grand moment lors de la réception du PSG, club où il a passé deux saisons après sa longue histoire d’amour à l’OL et une courte parenthèse à l’Athlético. Le gardien aux 34 sélections avoue que les temps ont bien changé dans la capitale depuis son expérience parisienne. « Ce n’est plus du tout le même PSG que j’ai connu. Je vais voir ce que ça donne du bord de touche car c’est une équipe extraordinaire à voir jouer ». L’effectif a été complètement chamboulé… excepté son confrère, Alphonse Areola, qui n’avait alors que 17 ans. « Ce sera un plaisir de le voir. J’ai passé des bons moments avec lui. Il a bien évolué depuis, ce n’est plus le même ».

Grégory Coupet aura une raison de plus d'avoir les yeux rivés sur le duel à distance entre celui qu’il avait couvé et son nouveau poulain, Anthony Lopes. Les deux Lyonnais n’ont eu que trois semaines pour se découvrir mais « Greg » est déjà convaincu d’une chose : de sa grande confiance en « Antho ». Il le sait capable et prêt à faire de très grandes choses face aux Neymar, Mbappe, Cavani... « Il n’y a pas de préparation spécifique. Antho est très bien, il faut juste maintenir cet état de confiance et surtout ne rien changer. Ce n’est pas parce que c’est le PSG qu’il faut en faire plus. Ce sont les événements qui viennent à toi naturellement. Il n’y a pas besoin d’en rajouter dans ces moments-là ».


Cet article est à retrouver en intégralité dès vendredi dans Tribune OL du match face au PSG.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte