Féminines / Stage

Amandine Henry : « Pour ma progression, c’était important de revenir à l’OL, au sommet »

Publié le 03 janvier 2018 à 15:36:00
Partie de l’OL pour l’aventure américaine après 9 années lyonnaises, la milieu de terrain de 28 ans est de retour au bercail. Forte de ses expériences à Paris et surtout à Portland où elle a remporté le sacre national, Amandine Henry revient avec beaucoup d’envie pour écrire de nouveaux chapitres dans sa superbe histoire d’amour avec l’OL. Entretien.

Amandine, comment vis-tu ce retour à l’OL ?
« Il y a beaucoup de plaisir car je retrouve pas mal de mes anciennes coéquipières. Je vais rejouer avec les meilleures joueuses d’Europe voire du monde. C’est un nouveau challenge pour moi ce retour à l’OL. J’ai hâte de continuer l’aventure avec les filles.

Comment se passe ce stage en Espagne ?
Très bien. On est arrivés lundi soir, on enchaîne les journées de préparation. On travaille physiquement pour être bien pour les prochains rendez-vous et la seconde partie de la saison. Ça se passe super bien. On ne pouvait pas rêver mieux pour débuter l’année. Il y a le soleil, de jolis terrains, un superbe hôtel... Toutes les conditions sont réunies pour être performantes à l’entraînement.

Est-ce que tu connais la petite dernière, l’Américaine Morgan Brian ?
Je n’ai pas eu l’occasion de la rencontrer aux Etats-Unis. Je la connais un peu par rapport à la sélection américaine. C’est une très bonne joueuse au milieu de terrain. J’ai hâte de faire de nouveaux entraînements avec elle et les premiers matchs à ses côtés.

Comment te sens-tu physiquement après plusieurs semaines sans match ?
Je me sens bien. Je n’ai fait que des entraînements pour le moment et on sait tous que ça ne remplace pas les matchs et la compétition. J’essaie de compenser lors des séances quand j’ai l’occasion de le faire. Je suis maintenant qualifiée pour jouer les matchs donc j’ai vraiment hâte d’attaquer.

Quel bilan fais-tu de ton aventure américaine ?
Que du positif. J’ai pu découvrir une autre façon de travailler. J’ai remporté le trophée américain avec mon équipe de Portland. C’est toujours un plus dans le palmarès. Je suis contente de cette expérience. Je pense que j’en suis revenue plus grande et plus mûre. C’était important de partir, de découvrir autre chose. Mais on sait que l’OL est le meilleur club du monde. Pour mon avenir et ma progression, c’était important de revenir ici, au sommet ».


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte