Masculins / TFC - OL

TFC–OL : Les Lyonnais s’en sortent bien et bouclent une très belle phase aller ! (1-2)

Publié le 20 décembre 2017 à 23:10:00
L’OL s’est imposé 2 à 1 à Toulouse. Devant grâce à un penalty généreux, les Lyonnais n’ont pas su se mettre à l’abri malgré de nombreuses occasions. Ils ont souffert dans une fin de match très animée mais sont tout de même parvenus à ramener la victoire. L’OL, 3ème avec le même nombre de points que le dauphin monégasque, boucle la phase aller sur le podium avec 41 points et peut partir en vacances l’esprit tranquille.

. LES TEMPS FORTS .

6’. Tir puissant de Fekir capté par Lafont.
16’. Face-à-face perdu par Memphis, sous pression, et remporté par Lafont.
18’. Coup-franc direct de Fekir repoussé par Lafont.
20’. Tir lointain de Delort dans les gants de Lopes.
24’. Penalty provoqué par Mariano et transformé par Fekir. 0-1.
30’. Grosse occasion manquée par Mariano qui croise trop sa frappe.
36’. Parade de Lopes face à Somalia aux 6 mètres.
60’. Contre expresse mené par Memphis et Mariano, qui bute sur Lafont.
82’. Enorme occasion avec le poteau trouvé par Delort puis le sauvetage de Morel.
86’. Envolée superbe de Lopes devant Jean.
90+3’. But de Rafael, à la conclusion d’un contre et servi par Ferri. 0-2.
90+6’. Penalty concédé par Marçal et transformé par Gradel. 1-2.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

L’OL avait un dernier effort à fournir du côté de Toulouse avant des vacances bien méritées. L’occasion de terminer de la meilleure des façons l’année 2017 tout en offrant un joli cadeau d’au revoir à Joël Bats. Sans Bruno Genesio, suspendu et remplacé par Gérald Baticle, et dans un 4-3-3 avec Fekir à droite, les Lyonnais débutent le mieux et se procurent quelques situations intéressantes, au contraire de Toulousains encore jamais dangereux. Ils ouvrent logiquement le score sur un penalty litigieux et transformé par Fekir pour son 13ème but de la saison. En jambes, Mariano est une nouvelle fois à la conclusion d’une attaque rapide mais il croise trop sa frappe. L’OL excelle en contres et pose énormément de soucis à un TFC, qui n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent excepté une action de Somalia repoussée par un Lopes bien placé.

UNE_616x370Rafaeljoie1
Plus entreprenants en fin de première période, les Toulousains continuent sur leur lancée après la pause. Gradel et Somlia sont eux aussi en train de monter en puissance. Les Lyonnais n’ont plus le contrôle du jeu et opère en contres. Mariano manque la balle du break. Ils sont toujours sous la menace à un quart d’heure de la fin d’un match tendu… Delort trouve le poteau et Lopes est contraint à une envolée spectaculaire. Rafael soulage son équipe en doublant la mise dans le temps additionnel avant que Gradel réduise la marque sur penalty à la dernière seconde. Même s’il a souffert, l’OL boucle parfaitement sa phase aller avec une position sur le podium et 41 points au compteur, soit le meilleur total à mi-parcours depuis la saison 2006-07. Une superbe première partie de saison qui sera à confirmer début 2018 !


. LE FAIT DU MATCH .

Une triple occasion toulousaine en 5 minutes

Devant au tableau d’affichage depuis la 24ème minute grâce à un penalty généreux, les Lyonnais n’ont jamais su prendre le large par la suite. Pas vraiment inquiétés en première période, ils ont dû faire face à des Toulousains transfigurés après la pause et surtout dans le dernier quart d’heure. Après un début de soirée tranquille, c’est à ce moment-là qu’Antho Lopes a décidé de remettre son costume de sauveur qu’il avait déjà enfilé contre Marseille. Le gardien lyonnais s’est employé à plusieurs reprises en fin de match, avec notamment une parade spectaculaire devant Jean. Il a été aussi suppléé par son poteau sur une tête de Delort puis par un sauvetage de Jérémy Morel. Encore une superbe prestation de Lopes pour la dernière de son mentor, Joël Bats.

608papierinterieurBats

. LA STAT .

6

Après Troyes (0-5), Saint-Etienne (0-5), Nice (0-5), Caen (1-2) et Amiens (1-2), les Lyonnais ont remporté ce mercredi soir à Toulouse une sixième victoire consécutive à l’extérieur en Ligue 1 Conforama. Une telle série n’était plus survenue depuis 2006 où la formation de Gérard Houllier avait enchaîné six succès de rang entre le 4 août et le 22 octobre, il y a plus de 11 ans maintenant. Avec cette nouvelle performance loin de ses bases, l’OL est tout simplement la meilleure équipe du championnat en déplacement cette saison : 23 points amassés sur les 30 possibles, 7 victoires, 2 nuls pour une seule défaite au Parc des Princes.

JEREMY BERTHOD

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
« La victoire est méritée. C’est le même genre de matchs qu’à Caen et à Amiens. On a maitrisé le match mais on aurait pu tuer le match plus rapidement. On n’a pas vu un grand OL ce soir. On est resté sous la menace jusqu’à la fin. C’est important de gagner de genre de matchs, on avait du mal à le faire la saison passée dans le même type de contexte. Cette victoire valide une très belle première partie de saison, on est dans les objectifs. C’est dommage pour Antho Lopes qui ne finit pas sur un clean sheet. »

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Stadium Municipal de Toulouse.

L1 (J19) : Toulouse Football Club – OL 1-2 (0-1)

Arbitre : François Letexier.

Buts : Fekir (sp, 24’), Rafael (90+3’) pour l’OL. Gradel (sp, 90+6’) pour le TFC.

Avertissements : Lafont (23’), Imbula (55’), Sangare (72’) au TFC. Mariano (43’), Ferri (74’) à l’OL.

TFC : Lafont - Yago, Diop (cap.), Jullien, Amian (Sanogo, 83’) – Blin (Sangaré, 67’), Imbula, Sylla – Somalia (Jean, 78’), Delort, Gradel. Entr : Pascal Dupraz.

OL : Lopes – Tete, Marcelo, Morel, Marçal – Tousart, Aouar, Ndombele (Ferri, 62’) – Fekir (cap.), Mariano (Diakhaby, 87’), Memphis (Rafael, 78’). Entr : Gérald Baticle.

...



Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte