Masculins / Toulouse - OL

Bruno Genesio : « 41 points à la trêve ? Ce serait un très beau parcours »

Publié le 19 décembre 2017 à 10:39:00
Le coach lyonnais s'est présenté pour la dernière fois en 2017 face aux médias à la veille de la 19ème journée de Ligue 1 et du déplacement à Toulouse.

Point santé

« A part Bertrand Traoré, qui continue sa rééducation et qui se porte plutôt bien, il n’y pas de forfait. Il devrait reprendre la course lors du stage en Espagne ».

Un bilan avant la trêve

« L’objectif était de finir sur le podium à la trêve. C’est bien de faire le maximum en termes de points. 38 points en 18 journées, c’est un beau parcours. Il serait très beau avec 41 points. C’est un rythme d’équipe qui doit se qualifier pour la Ligue des Champions. Dans le jeu, il y a du très bon, du bon et du pas bon. L’équipe ne lâche pas, elle a du caractère et c’est ce qui nous permet d’être à cette position. On a été réguliers même si on peut faire mieux dans le jeu. Je veux féliciter les joueurs de leur investissement. Je leur demande encore un petit effort demain avant le repos ».

L’équipe de Toulouse

« Ils sont en difficulté. Ils n’ont pas pris beaucoup de points. Mais c’est une équipe qui a des valeurs, qui est dans le combat. Il suffit de peu de choses pour que leur dynamique s’inverse. On doit être vigilants. Je sens les joueurs concernés et concentrés pour valider la victoire face à Marseille ».

La non-titularisation de Memphis dimanche

« On souhaitait mettre plus de densité au milieu de terrain et avoir des joueurs de côté ayant plus de facultés à défendre. Ça a plutôt bien marché dans l’ensemble. On est satisfaits. Memphis a très bien réagi. Il l’a montré lorsqu’il est rentré. Il aurait pu marquer le troisième but. Il n’y a pas eu de problème. Il a montré qu’il pouvait faire les efforts défensifs. Il a enchaîné beaucoup de matchs. Memphis est un joueur très très important pour nous. Ses statistiques le prouvent ».

Un changement de système de jeu ?

« Ça fait déjà partie de ma réflexion et ça fera partie du travail en stage. Le 4-3-3 avec une pointe basse a ma préférence en tant que plan B. Le 4-4-2 est très exigeant sur le plan physique et ne résoudra pas notre problème de possession de balle… Nabil Fekir en 8 ? Parfois, il se retrouve dans cette position. Il l’a très bien fait par moments contre Marseille. Il nous a permis de garder le ballon. Je vais évoquer ces éventualités dans les prochains jours avec les joueurs. Le 4-2-3-1 fonctionne bien mais c’est bien d’avoir un autre plan ».

Papier Genesio

Le programme des vacances

« Ils auront 10 jours de vacances. C’est beaucoup mais nécessaire. On a eu beaucoup de matchs. Il faut couper physiquement mais aussi psychologiquement. Les préparateurs physiques vont leur donner une ligne de conduite. On pourra donc attaquer un entraînement classique dès le 31. C’est important d’être fit à la reprise. C’est une perte de temps sinon. Il faut faire le métier à fond. Il y aura des amendes en cas d’excès ».

Le départ de Joël Bats

« Je ne vais pas être sur le banc avec lui. C’est un gros regret. C’est la fin d’une belle histoire et de notre histoire professionnelle. Ça fait 11 ans qu’on échange, qu’on s’engueule parfois. Ce n’est pas la fin de notre amitié. Peut-être que notre aventure professionnelle reprendra dans le futur. Il a beaucoup apporté. J’ai beaucoup appris de lui notamment dans la philosophie de vie… Joël a toujours été un entraîneur adjoint. Sa qualité ? La rigueur dont il fait preuve chaque jour au travail. Il frappe 400 ballons par jour à l’entraînement à 60 ans. Son défaut ? Il est têtu parfois, un peu comme moi (sourire) ».

Les critiques marseillaises sur l’arbitrage

« J’ai entendu plein de choses après la rencontre. On verra ce qu’il se passera dans la fin de saison. Je ne commente pas les décisions d’arbitre. Rudi Garcia est libre de s’exprimer. Je n’ai rien à dire là-dessus ».

Les déclarations de Clément Grenier

« Je fais des choix sportifs. Il y a plein d’autres joueurs qui n’ont pas trop eu leur chance. Il a été blessé pendant deux mois. Il a joué à Montpellier. Il a le droit de le dire mais j’ai le droit de penser différemment. La porte est ouverte pour un départ. C’est à lui de savoir ce qu’il veut faire ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte