Masculins / OL - OM

Joël Bats : « J’étais très ému lors de cette soirée, j’ai eu un très bel hommage »

Publié le 18 décembre 2017 à 10:57:00
Après sa toute dernière à la maison, le légendaire coach des gardiens de l’OL est passé sur le plateau d’OLTV pour évoquer cette soirée très particulière.

Antho Lopes vous a offert un très beau cadeau ce dimanche soir…
« Je dois rendre un très grand hommage à Antho. Notre histoire commune ne se résume pas au match de ce soir mais à énormément de complicité et de travail. On se bat chaque instant pour arriver à faire ce qu’Antho a fait ce soir. Il peut maintenant voler de ses propres ailes. Ce n’était pas facile dans ce contexte. Il a fait plusieurs arrêts très difficiles. Les gardiens ont fait la différence ce soir.

Est-ce qu’il y a de l’émotion pour cette dernière à la maison ?
Il faut gratter sous la carapace pour me connaître. Mes gardiens savent qui je suis. Je retiens le quotidien, le travail de chaque jour du petit-déjeuner à 8h jusqu’à 20h le soir. Il y a beaucoup de travail, les gens ne s’en rendent pas forcément compte. Bruno Genesio me fait confiance donc je m’implique beaucoup auprès des autres joueurs aussi. Ce travail de l’ombre me plaît aussi. Etre mis à la lumière aujourd’hui est la cerise sur le gâteau. Ça fera plaisir à mon entourage. Je n’ai pas pu profiter des premiers hommages à leur juste valeur. Ce soir, il y a eu un très bel hommage. Je voulais accrocher cette écharpe dans les filets pour un petit clin d’œil… J'étais très ému dans les bras de Bruno car cet idiot s'est fait expulsé et ne pourra pas être sur le banc contre Toulouse. Donc c'était notre dernier match ensemble.

OLOM__0001_OL-OM74

Que gardez-vous de cette aventure à l’OL ?
Quand je suis arrivé au club en 2000, José Broissart m’a dit qu’ici à l’OL on n’avait jamais formé de gardiens et qu’on en formerait jamais. C’est une anecdote sympa (sourire). J’ai côtoyé beaucoup de super mecs. Au fil des saisons, on se croise et on se retrouve. C’est un plaisir intact de commenter des anecdotes et des victoires. J’ai profité de la montée en puissance de l’OL pour gagner des titres et faire des superbes places au classement. Les gardiens ont eu confiance en moi, c’est primordial. Je fais attentions à eux… « Poulet », c'est peut-être la seule chose qu'on retiendra de moi ici. Là-bas (à Montréal) je devrais dire « chicken », je ne sais pas, on verra. »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte