Masculins / OL - OM

OL – OM : L’opération est belle et la fête totale ! (2-0)

Publié le 17 décembre 2017 à 23:10:00
L’OL s’est imposé 2 à 0 dans cet Olympico au sommet. Devant après un but rapide de Fekir, les Lyonnais ont reculé, souffert avant de retrouver de belles couleurs en seconde période pour fêter comme il se devait Joël Bats et les Bad Gones. L’OL prend seul la 3ème place à égalité de points avec le dauphin monégasque.

. LES TEMPS FORTS .

6’. But de Fekir sur coup-franc direct en profitant d’une énorme boulette de Mandanda. 1-0
14’. Superbe parade de Lopes sur une tête de Rami.
32’. Tête de Rolando juste au-dessus du cadre.
37’. Nouvel exploit de Lopes sur une frappe d’Ocampos.
51’. But de Mariano sur un coup de boule à bout portant. 2-0.
70’. Coup-franc de Payet au-dessus.
73’. Demi-volée de Sanson qui trouve le poteau.
84’. Double occasion pour Cornet puis Memphis.
90+3'. Triple parade de Lopes, impérial, face à Luiz Gustavo et Sanson.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

En cette soirée marquée par la dernière à la maison du légendaire Jo Bats et des 30 ans des Bad Gones, l’avant-match de cet Olympico au sommet était un déjà un magnifique spectacle dans un stade plein à craquer. Le même stade qui explose après 5 minutes de jeu seulement lorsque Fekir, sur coup-franc direct, pousse Mandanda à la faute et ouvre le score. La réaction marseillaise ne se fait pas attendre. Un énorme arrêt de Lopes vient repousser la tête de Rami. Puis un autre sur une tentative d’Ocampos. Les Lyonnais sont clairement malmenés en fin de première période mais ils tiennent bon jusqu’à la pause.

olom__0005_DSC_2070
L’OL revient mieux en ce début de seconde période. Beaucoup mieux. Mandanda doit se déployer à plusieurs reprises mais est dépassé sur le centre magique de l’extérieur de Cornet, que Mariano catapulte au fond des filets. Les Lyonnais ont élevé leur niveau de jeu, au contraire de Marseillais moins bien inspirés. Lopes est sauvé par son poteau sur une demi-volée de Sanson. L’OM pousse, c’est timide et insuffisant pour renverser la situation. Et les Marseillais butent sur un Lopes en état de grâce dans le temps additionnel. L’OL fait la belle opération en prenant 3 points d’avance sur son adversaire du soir et revenant à hauteur de Monaco, 2ème grâce à une meilleure différence de buts. La soirée parfaite !

. LE FAIT DU MATCH .

Anthony Lopes infranchissable !

Afin de célébrer les 30 ans des Bad Gones, Anthony Lopes avait enfilé des gants spéciaux pour l’occasion. Un hommage qui ne s’est pas arrêté à ce détail mais qui a aussi été rendu sur le terrain. Le portier lyonnais a été impérial dans sa cage toute la rencontre. Malgré plusieurs occasions nettes de l’OM, l’international portugais a veillé au grain jusqu’à écœurer les joueurs marseillais. S’il a été en réussite sur la tentative de Sanson déviée par son poteau (73’), c’est bien lui qui s’est interposé sur la tête de Rami (14’), la frappe à bout portante d’Ocampos (37’) ou encore dans les derniers instants face à Gustavo (93’). Sa prestation est aussi un joli clin d’œil pour le dernier match au Groupama Stadium de son mentor, Joël Bats.

. LA STAT .

4

L’OL a marqué son quatrième coup-franc direct depuis le début de la saison. C’est le total le plus élevé parmi toutes les équipes du championnat. Après Memphis sur la pelouse de Rennes, Bertrand Traoré face à Bordeaux et Nabil Fekir à la dernière seconde contre Monaco, le capitaine lyonnais en a ajouté un nouveau ce soir au Groupama Stadium. En comptant celui inscrit à Angers lors de la 35ème journée la saison précédente, le numéro 18 olympien est un véritable spécialiste dans cette exercice avec trois réalisations depuis le début de l’année 2017, soit plus que tout autre joueur en Ligue 1 Conforama.

berthod

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
« On s’en tire bien en première mi-temps. On a la chance d’ouvrir le score mais c’était assez compliqué. On s’est réveillés en seconde.  C’est une belle victoire qui fait du bien même si la manière n’a pas toujours été présente. On a maîtrisé défensivement. Marseille a mis de l’engagement et on a su globalement y répondre. C’est très bon pour le moral ».

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Groupama Stadium de Décines.

L1 (J18) : OL-Olympique de Marseille 2-0 (1-0)

Arbitre : Benoît Bastien. Spectateurs : 57 206.

Buts : Fekir (6’), Mariano (51’) pour l’OL.

Avertissements : Rolando (26’), Lopez (66’) pour l’OL.

OL : Lopes – Tete, Marcelo, Morel, Marçal – Tousart, Ndombele (Memphis, 83’) – Cornet, Fekir (cap.) (Mendy, 90+1’), Aouar – Mariano (Ferri, 79’). Entr : Bruno Genesio.

OM : Mandanda – Sakai, Rami, Rolando, Amavi – Anguissa (Lopez, 62’), Luiz Gustavo – Thauvin, Payet (cap.), Ocampos (Mitroglou, 59’) – Germain (Sanson, 69’). Entr : Rudi Garcia.


...



Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte