Féminines / Rétrospective

OL Féminin - PSG : Un choc au sommet en trois épisodes la saison dernière

Publié le 11 décembre 2017 à 07:00:00
Lyonnaises et Parisiennes se sont affrontées trois fois en un peu plus de deux semaines à la fin de la saison passée en D1 Féminine, puis en finale de la Coupe de France et enfin en finale de la Women’s Champions League.

Acte I : Une répétition grandeur nature

13/05/17 en D1 Féminine (J21) l OL-PSG 3-0
Même si l’OL Féminin avait été tout fraîchement sacré Champion de France pour la 11ème fois consécutive, il était malgré tout question de suprématie nationale au moment de recevoir l’autre mastodonte du foot féminin, le PSG, en D1. En prémices d’un double affrontement à très forts enjeux, les Lyonnaises sont sorties grandes vainqueures de ce tout premier duel au sommet en s’imposant tranquillement 3 à 0 grâce à des buts de Le Sommer (13’), Hegerberg (27’) et Morgan (28’), tous marqués durant la première demi-heure du match. Une partie largement dominée qui était forcément de bon augure pour la suite de la trilogie.  
triglogie-morgan


Acte II : Une suprématie nationale à confirmer

19/05/17 en Coupe de France (finale) l OL-PSG 1-1 (7-6 t.a.b.)
Alors qu’elles n’avaient pas vraiment existé quelques jours plus tôt au Groupama Stadium, les Parisiennes avaient clairement haussé le ton pour cette finale de Coupe de France à Vannes. Mais rien ne pouvait arrêter le rouleau compresseur olympien. Menées au score par des Parisiennes revanchardes suite à un but de Cristiane (7’), les Lyonnaises réagissaient pour égaliser 25 minutes plus tard sur un penalty de Kumagai (33’). Aucune équipe ne parvenait à prendre le dessus dans un match engagé et éviter la séance de tirs au but. Après un arrêt de Gérard, Hegerberg offrait la 6ème Coupe de France de rang à l’OL.  
trilogie-kuma


Acte III : Un épisode final sur le toit de l’Europe

01/06/17 en WCL (finale) l OL-PSG 0-0 (7-6 t.a.b.)
Le duel aura de nouveau duré jusqu’au bout de la nuit. Déjà départagées par une longue séance de tirs au but en finale de Coupe il y a quelques jours, les deux équipes devaient encore en venir jusque-là pour déterminer le champion d’Europe. Le scénario tournait encore et toujours en faveur de l’OL grâce à une Bouhaddi au four et au moulin. La gardienne lyonnaise défiait son homologue parisienne, qui avait échoué juste avant, et envoyait les siennes sur le toit de l’Europe. Une issue qui rappelait la séance irrespirable de la saison d’avant et qui permettait de décrocher un 4ème titre européen et un deuxième triplé de suite. Monumental !  
trilogie-wcl


Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte