Masculins / Saint-Etienne - OL

ASSE – OL : Deux hommes dans le match, deux gardiens en cage

Publié le 05 novembre 2017 à 06:02:00
Anthony Lopes, baigné dans le derby depuis tout petit, et Stéphane Ruffier, adopté sur le tard, seront certainement encore de la partie pour la 115ème confrontation entre l’OL et l’ASSE. Les deux gardiens, qui font partie des meilleurs de L1, vont se livrer un joli duel à distance. Comme très souvent depuis quelques années.

Ces deux hommes vivent le derby comme personne. Si proches des kops, partisans ou adverses, durant plus de 90 minutes, les gardiens de buts sont confrontés plus que n’importe quel autre joueur à l’euphorie de ces affiches. Stéphane Ruffier et Anthony Lopes sont des habitués de ces moments extatiques mais il ne fait aucun doute que ce sera encore une soirée très spéciale pour eux. Encore un peu plus pour le portier lyonnais qui ne sera pas en terrain neutre. 

RS35915_BJP_Q15_ANTHONY-LOPES1-web

Né à mi-chemin entre Lyon et Saint-Etienne, Antho Lopes a depuis bien longtemps choisi son camp. Il s’est presque naturellement dirigé vers la capitale du 69 plutôt que celle du 42 avec la signature à seulement 10 ans de sa première licence à l’OL. 17 années ont passé depuis. 17 années de derbies aussi. « Antho » est imprégné de ce parfum si particulier comme personne, vit ce rendez-vous et les jours d’avant d’une intensité indescriptible. Autant dire que l’histoire de ses premiers pas pro a été un sacré clin d’œil du destin. 3ème gardien la saison d’avant, il est propulsé acteur principal un peu plus tôt que prévu après le départ de Lloris en 2012 et la blessure de Vercoutre la veille du derby. Le portier de 23 ans tient la baraque (1-1 à Gerland, 28 avril 2013) et son attitude impressionne pour son 1er match en L1. Depuis ce baptême de feu, il a joué 7 autres derbies pour un bilan total de 2 victoires, 2 nuls et 4 défaites. Il a dû attendre son 5ème rendez-vous avec l’ASSE (3-0 à Gerland, 8 novembre 2015) pour connaître le goût du succès. Le 9ème pour découvrir l’euphorie d’une victoire à Sainté ?

Sans titre-1

Pour lui aussi, les derbies ont longtemps rimé avec fête gâchée. Stéphane Ruffier a gagné pour la 1ère fois lors de son 7ème derby (1-2 à Gerland, 30 mars 2014). Sa première saison en Vert s’était même conclue par 3 défaites, dont 2 à Saint-Etienne (2011-12). Le gardien stéphanois s’est depuis un petit peu rattrapé et présente un bilan de 3 victoires, 2 nuls et 7 défaites. Avec déjà 12 derbies au compteur, le Bayonnais de naissance formé à Monaco n’avait évidemment pas la culture derby avant d’arriver dans le Forez en 2011. Même si forfait la saison passée à Geoffroy-Guichard, l’homme aux 1000 arrêts en L1 s’est franchement bien acclimaté depuis.

RS9137_APP_7344-web

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte