Masculins / OL - Everton

OL – Everton : Les Lyonnais ont fait un grand pas vers la qualification avant le derby ! (3-0)

Publié le 02 novembre 2017 à 21:25:00
L’OL s’impose 3 à 0 face à Everton. Les Lyonnais n’ont jamais vraiment tremblé face à une équipe presque tout le temps inoffensive. Après avoir manqué de rythme et d’inspiration en première période, ils ont débloqué la situation grâce à des buts de Traoré, Aouar et Memphis. L’OL est 2ème avec le même nombre de points que l’Atalanta et 5 points d’avance sur Limassol. Place au derby !

. LES TEMPS FORTS .

23’. Double intervention de Pickford sur une tête de Traoré puis un tir de Fekir.
29’. Demi-volée non cadrée de Fekir du pied droit.
36’. Coup-franc lointain de Memphis détourné par Pickford.
45’. Tête de Marcelo à côté du poteau.
45+2’. Frappe de Traoré qui manque de puissance pour inquiéter le gardien.
46’. Parade de Lopes pour détourner la tentative de Gueye.
68’. But de Traoré qui dribble Pickford après avoir profité d’un contre favorable. 1-0.
71’. Superbe demi-volée de Cornet qui frôle la lucarne.
76’. But d’Aouar d’un très joli tir enroulé après un magnifique service de Memphis. 2-0.
82’. Expulsion de Schneiderlin.
88’. But de Memphis de la tête suite à un centre de Ferri. 3-0.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

A trois jours seulement du derby à Geoffroy-Guichard, l’OL avait un autre rendez-vous important avec la réception d’Everton pouvait lui permettre de prendre une option sur la qualification en 1/16èmes de finale de la compétition. Les Lyonnais ont clairement pris le jeu à leur compte mais n’arrivent pas à emballer cette partie face à une équipe peu ambitieuse dans le jeu. Il faut attendre la 23ème minute pour voir une première opportunité… une double occasion pour Traoré puis Fekir et une double parade de Pickford. Après une longue interruption conséquence du choc impressionnant subi par Martina, le jeu reprend et les Lyonnais accélèrent sans concrétiser au terme d’un premier acte maitrisé mais avec un manque d’inspiration, de rythme.

UNE_616x370equipe

La première a failli être la bonne pour les Toffees mais Lopes est une nouvelle fois décisif pour détourner le tir de Gueye. Les joueurs d’Everton montent un tout autre visage depuis le retour des vestiaires. C’est paradoxalement dans ce temps « faible » que l’OL et Traoré ouvrent le score. Déjà pas loin du K.O. avec ce but, Everton est assommé par le deuxième but magnifique d’Aouar puis par l’expulsion de Schneiderlin. L’issue de cette rencontre est jouée mais Memphis ajoute un troisième but d’un coup de tête. Cette victoire permet à l’OL de faire un très grand pas vers la qualification alors que Limassol n’a pris qu’un point face à l’Atalanta et accuse désormais un retard de 5 unités. Les Lyonnais sont 2èmes avec le même nombre de points que Bergame, Everton est éliminé. Une superbe opération avant le derby !
classement


. LE FAIT DU MATCH .

La lumière vint de Traoré

Une fois de plus, Bertrand Traoré a su se montrer décisif pour l’OL sur la scène européenne. Après avoir permis aux Rhodaniens d’obtenir un point face à l’Atalanta Bergame, en marquant lors de la première rencontre de Ligue Europa au Groupama Stadium (1-1), puis en offrant la victoire aux siens sur le terrain d’Everton à l’aller (1-2), l’international burkinabé a de nouveau montré la voie à ses coéquipiers ce jeudi. Positionné pour la première fois de la saison au poste d’avant-centre, le nouveau n°10 lyonnais a profité d’un contre favorable pour s’échapper dans le dos de la défense anglaise, avant d’ouvrir le score d’une frappe à ras de terre (68’, 1-0). Un fait de jeu libérateur pour l’OL mais tout aussi important pour Bertrand Traoré, qui fondait en larmes au moment de dédier son but à l'un de ses proches disparu la veille.



. LA STAT .

3

Lors de son succès face à Everton (3-0), l’OL a fait preuve d’une énorme solidité défensive. Une arrière-garde imperméable qui ponctue un 3e match de rang sans concéder le moindre but, après ceux de Troyes (0-5) et de Metz (2-0). Trois clean sheets d’affilée en compétitions officielles, une première depuis décembre 2016 pour les Olympiens. À l’époque, ils avaient enchaîné trois rencontres en gardant leur cage intacte face à Nantes (0-6) en Ligue 1, au FC Séville (0-0) en Ligue des Champions et face à Rennes (1-0) en championnat.


JEREMY BERTHOD

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
«On a fait un grand pas ce soir même si on n’est pas encore assurés mathématiquement de se qualifier. On est aussi encore bien placés pour la première place. Il faut aller la chercher. On connaît l’importance de cette place pour la suite de la compétition. Il faudra donc valider face à Limassol. Il faut assumer notre statut comme on l’a fait lors des deux matchs face à Everton... C’est de bon augure pour le derby dimanche.»

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Groupama Stadium de Décines.

Europa League (Grp. E, J4) : OL – Everton FC 3-0 (0-0)

Arbitre : Orel Grinfeld. Spectateurs : 48 103 environ.

Buts : Traoré (68’), Aouar (76’), Memphis (88’) pour l’OL.

Avertissements : Martina (7’), Schneiderlin (57’, 80’), Vlasic (90+2’) à Everton. Rafael (78’), Aouar (85’) à l’OL.

Expulsion : Schneiderlin (80’) à Everton.

OL : Lopes – Rafael, Marcelo, Diakhaby, Mendy – Ndombele (Ferri, 77’), Tousart – Cornet, Fekir (cap.) (Aouar, 62’), Memphis – Traoré (Mariano, 70’). Entr : Bruno Genesio.

Everton : Pickford – Kenny, Williams (cap.), Holgate, Martina (Besic, 43’) – Schneiderlin, Gueye (Calvert-Lewin, 61’), Baningime – Lookman, Sigurdsson, Lennon (Vlasic, 71’). Entr : David Unsworth.

...



Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte